Stade Rennais - Mercato : Rugani est déjà prêt à revenir à Rennes !
Daniele RuganiCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
TOURISTE

Stade Rennais - Mercato : Rugani est déjà prêt à revenir à Rennes !

Prêté six mois au Stade Rennais par la Juventus Turin, Daniele Rugani (26 ans) est déjà reparti au mercato hivernal mais garde un excellent souvenir de son passage en Bretagne. De là à revenir ?

Zapping But! Football Club Stade Rennais : les enjeux de la rencontre face à Angers

Daniele Rugani est sans doute le plus gros échec du recrutement du Stade Rennais sous l’ère Florian Maurice. Prêté six mois par la Juventus Turin, le défenseur italien a joué de malchance en accumulant les pépins physiques et s’est finalement relancé à Cagliari depuis février. Malgré son temps de jeu famélique (117 minutes au total), Rugani (26 ans) garde un excellent souvenir de son passage en Bretagne et aurait fait exactement le même choix en toute connaissance de cause !

« Il n’y a même pas à trouver de coupable, c’est la vie, je ne veux pas me poser en victime. Mais venir à Rennes est un choix que je referais parce que j’ai beaucoup appris sur les plans humain et du caractère, j’y ai vécu mes premiers mois en tant que papa, détaille-t-il dans L’Équipe. Je me suis tout de suite intégré, j’ai aimé la ville malgré la période compliquée, en sortant, en visitant, en essayant de parler avec les personnes. J’ai adoré la tranquillité, la sérénité dans le quotidien, je me sentais une personne normale, pas un footballeur qui se balade en ville. J’étais un Rennais de tous les jours. La région est merveilleuse, j’ai réussi à réaliser un rêve en allant au Mont-Saint-Michel. Je compte revenir en Bretagne pour voir d’autres endroits comme Saint-Malo et le Marais breton.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Rugani a même hésité à partir cet hiver

Ce même Rugani était si bien au Stade Rennais qu’il a même hésité à rejoindre Cagliari cet hiver. « Je voulais aller au bout de cette expérience, mais vu qu’il n’y avait plus de Coupe d’Europe, il y avait moins besoin d’un profil plus international et expérimenté comme le mien, je me suis donc senti un peu au moins au centre du projet sportif, a-t-il poursuivi. Le groupe était ensemble depuis six mois, le coach avait ses idées, je devais repartir de zéro. J’ai longuement réfléchi et, quand vous pensez trop, ce n’est jamais bon. J’ai ainsi choisi de revenir en Italie pour ma visibilité et ma carrière. Je remercie encore les supporters qui m’ont salué sur les réseaux sociaux, ça m’a fait très plaisir. Voilà aussi pourquoi j’ai autant hésité à partir : j’aurais aimé laisser quelque chose en plus, à tout le monde. »