Stade Rennais, RC Lens, Real Madrid : Genesio met un taquet à Badé et Camavinga
Bruno Genesio (Stade Rennais)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PETIT TACLE

Stade Rennais, RC Lens, Real Madrid : Genesio met un taquet à Badé et Camavinga

Pas exempt de tout reproche lors de la cuisante défaite du Stade Rennais à Angers dans le cadre de la 4e journée de L1 (0-2), Loïc Badé (21 ans) a été repris par Bruno Genesio.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : les 10 plus grosses ventes des Rouge et Noir

Bruno Genesio avait encore des choses à dire aujourd’hui dans L’Équipe. Excédé par la cuisante défaite à Angers avant la trêve internationale, l’entraîneur du Stade Rennais n’avait pas hésité à fustiger ses propres joueurs en ne citant personne nommément. L’ancien coach de l’OL en a remis une couche sur l’état d’esprit.

« J’aimerais que ce groupe avance encore dans la culture de la gagne. Je pense que c’est ce qui nous manque, a-t-il affirmé dans L’Équipe. Quelques-uns l’ont, mais j’aimerais que cette culture se propage plus vite à l’ensemble du groupe. C’est aussi tout le contexte général qu’il y a autour des joueurs qui doit changer. » Loïc Badé, expulsé après deux cartons jaunes à Angers, peut-il être ciblé ? Si Genesio ne voit bien dans une défense à quatre, il a encore des doutes sur lui.

« Par contre, là où vous avez raison, c'est que parfois, il a encore des réflexes d'une défense à trois, en se disant j'ai encore un mec derrière moi. Sauf que là, le gars qui est derrière lui, souvent, c'est le gardien, a-t-il affirmé avant d’évoquer le départ d’Eduardo Camavinga au Real Madrid. « Il est là où il mérite d’être. À lui, maintenant, de se donner tous les moyens en ne pensant qu’au rectangle vert et à tout ce qu’il doit mettre en place pour s’imposer là-bas. Je lui ai souvent dit qu’il n’avait pas perdu ses qualités du jour au lendemain. Il y a eu un contexte particulier qui a fait qu’il était plus en difficulté par moments. Mais il a le talent, c’est quelqu’un qui est travailleur, à l’écoute. Donc, il a tout pour réussir. Ici c’était devenu difficile pour lui. Ça l’était aussi pour nous de le voir comme ça parce qu’on avait tous envie qu’il soit bien. Et, à mon avis, il n’était pas bien. La meilleure solution aurait été qu’il reste encore un an, qu’il prolonge. Mais avec le recul, je pense que pour lui, c’est une bonne chose qu’il parte à l’étranger. »

 

Pour résumer

Pas exempt de tout reproche lors de la cuisante défaite du Stade Rennais à Angers dans le cadre de la 4e journée de L1 (0-2), Loïc Badé (21 ans) a été repris par Bruno Genesio. De même qu'Eduardo Camavinga, qui a bien fait de partir.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert