Résultat Coupe du Monde : la France est championne du Monde (4-2 face à la Croatie)

Tombeuse de la Croatie (4-2), l’équipe de France tient sa deuxième étoile après 1998.

Ce dimanche après-midi, les Bleus de Didier Deschamps ont remporté leur bataille de Moscou face à la Croatie (4-2). Un drôle de match que les Français ont démarré difficilement, bousculés par la technique de leurs adversaires.

Les Bleus ont ouvert la marque de manière heureuse sur un coup-franc d’Antoine Griezmann détourné dans ses propres filets par Mario Mandzukic (18e). Un avantage de courte durée puisqu’Ivan Perisic a rapidement égalisé après une jolie combinaison (28e). Le tournant du match intervient à la 38e minute quand, sur un corner d’Antoine Griezmann, l’attaquant de l’Inter laisse trainer la main. Après appel au VAR, l’arbitre Nestor Pintana désigne le point de penalty. Antoine Griezmann ne laisse pas passer l’occasion d’offrir l’avantage à la France. 2-1 à la pause.

En début de deuxième période, la Croatie se découvre… Et s’expose aux contre-attaques. Si Hugo Lloris détourne d’abord une frappe d’Ante Rebic, les Bleus vont rapidement faire le trou. D’abord sur une frappe enroulée de Paul Pogba (3-1, 59e) puis sur une réalisation de Kylian Mbappé (4-1, 65e). Alors qu’on pensait le match plié, Hugo Lloris a remis les Dalmates dans la partie en manquant son dribble sur Mario Mandzukic (4-2, 69e), laissant un peu de suspense sur la fin de partie. Plus rien ne sera marquée. 

Arnaud Carond

OL – Mercato : Reynald Pedros ne part pas fâché avec Aulas

Invité du Canal Football Club ce dimanche soir, Reynald Pedros, qui quitte l’OL, a tenu à apporter des précisions à son départ, agacé par certaines rumeurs sur ses relations avec Jean-Michel Aulas.

Dimanche soir, le Canal Football Club était consacré à la Coupe du monde féminine et Reynald Pedros, qui a annoncé jeudi son départ de l’OL, où il coachait l’équipe féminine championne d’Europe. L’occasion pour l’ancien nantais de faire une mise au point sur son départ.
Alors que certaines rumeurs avaient fait état en de rapports compliqués avec certaines joueuses et le président Jean-Michel Aulas, Pedros s’est inscrit en faux.
« Après deux années très intenses et une dernière année avec trois titres, je me suis posé la question de savoir si j’avais envie de continuer, a-t-il expliqué. J’en ai discuté assez longuement avec le président, je voulais savoir si les joueuses avaient besoin d’un autre discours, d’une autre façon de travailler. On a perdu un match en deux ans. On se remet en question. Surtout, le plaisir était-il toujours là pour entraîner cette équipe ? Je ne voulais surtout pas faire l’année de trop… »
Et à l’ancien international d’ajouter : « Ça part de cette situation simple et on en est arrivé à ce que tout le monde voulait que je me barre, que j’étais un tortionnaire. J’ai passé deux années exceptionnelles, j’ai eu un rapport avec le président fantastique. Je pars de ce club avec beaucoup de joie sans être fâché avec qui que ce soit. Personne ne m’a mis dehors ».

Laurent HESS

PSG – Mercato : la valeur marchande de Neymar en chute libre

Avec ses frasques et ses blessures répétées, Neymar, la star du PSG, a vu sa côte baisser très sensiblement ces derniers mois.

Encore une nouvelle qui concerne Neymar et qui ne fera pas plaisir au PSG, qui compterait vendre sa star… L’Observatoire du football (CIES) vient d’évaluer la côte du Brésilien entre 120 et 150 M€, alors que celle-ci était à 213 M€ début 2019. Evidemment, les blessures de l’ancien joueur du Barça (il n’a participé qu’à 51% des matches du PSG depuis son arrivée) sont à l’origine de cette chute de sa valeur marchande, mais aussi ses ennuis judiciaires et cette plainte pour viol.

Acheté 222 M€ il y a deux ans, Neymar ne devrait pas voir sa côte remonter de sitôt puisqu’il a été contraint de déclarer forfait pour la Copa America, touché aux ligaments de la cheville droite.

Le joueur n’a plus la côte non plus auprès des sponsors. Certains de ses partenaires ont rompu (Mastercard) pour protéger leur image, et d’autres envisagent d’en faire de même, d’après la presse brésilienne (Nike, Red Bull).

LH

PSG – Mercato : le PSG prêt à lâcher Neymar !

C’est L’Equipe qui l’affirme ce dimanche soir : la direction du PSG, lassée des caprices de la star, envisagerait sérieusement de transférer Neymar.

Nul doute que les médias espagnols vont se régaler de la nouvelle, eux qui avançaient ces derniers jours que Neymar faisait son possible pour quitter le PSG : selon L’Equipe, les dirigeants parisiens songent à se séparer du Brésilien.

« En cas d’offre XXL, les dirigeants du PSG ne s’opposeraient pas à un départ de l’attaquant brésilien. Lequel voit aussi son avenir loin de Paris », révèle le quotidien sur son site internet ce dimanche soir. Plus tôt, dans la journée, c’est France Football qui dévoilait les contours d’un entretien exclusif avec Nasser Al-Khelaïfi dans lequel le président parisien annonçait sa volonté de ne plus céder à certains caprices, et d’autoriser les joueurs mécontents à quitter le club.

« Les joueurs vont devoir assumer leurs responsabilités encore plus qu’avant. Il faut que ça soit complètement différent. Ils vont devoir faire plus, travailler plus. Ils ne sont pas là pour se faire plaisir. Et s’ils ne sont pas d’accord, les portes sont ouvertes. Ciao! Je ne veux plus avoir de comportements de stars. »

Neymar serait donc visé. Et le Barça pourrait bien en profiter pour vite passer à l’attaque. Les prochains jours s’annoncent chauds à Paris !

Laurent HESS

OM, ASSE, FC Nantes, LOSC – Mercato : le Paris FC a reçu deux offres pour Wamangituka

Pisté par plusieurs clubs de L1 dont Toulouse et l’OM, mais aussi par des clubs étrangers, Silas Wamangituka, le jeune attaquant du Paris FC, souhaite poursuivre sa carrière en France. Mais pour l’instant, les offres ne sont pas légion…

Auteur d’une belle saison au Paris FC, 4e de L2, Silas Wamangituka (11 buts) devrait quitter le club de la capitale cet été. Le jeune attaquant de 19 ans est très convoité, notamment par Toulouse, l’ASSE, le LOSC, le FC Nantes et l’OM. Son agent, Olivier Bellesi, avait fait le point sur la situation, lundi dernier, sur RMC Sports. « Vu l’âge de Silas, notre priorité se porte vers un challenge en France, avait-il expliqué. L’intérêt de l’OM ne le laisse pas insensible, évidemment. Silas a le mental et le caractère pour relever ce genre de défi. Sa générosité et son style de jeu peuvent plaire aux supporters marseillais. »

Un appel du pied resté sans suite puisque RMC soutient ce dimanche qu’aucune offre émanant de clubs de L1 n’est encore parvenue au PFC. Le joueur n’aurait fait l’objet que de deux offres, et celles-ci sont arrivées de clubs étrangers : Braga (Portugal) et Bruges (Belgique). Des propositions qui seraient « trop éloignées des exigences de la direction du PFC ».

Si Toulouse semblait avoir une longueur d’avance il y a encore quelques jours, ce ne serait plus tout à fait le cas. Et l’OM se serait tout bonnement retiré à la demande d’André Villas-Boas… « Après avoir entamé des discussions, Toulouse semble avoir été refroidi par le prix demandé. L’OM, qui a supervisé Wamangituka à plusieurs reprises, devrait également refermer le dossier sous l’impulsion de son nouveau coach, André Villas-Boas », affirme RMC.

Laurent HESS

PSG – Mercato : Neymar vers un bras de fer pour retourner au Barça !

D’après Mundo Deportivo, le FC Barcelone table sur cinq arrivées cet été. Antoine Griezmann en fait partie, mais aussi Neymar, qui pousserait pour quitter le PSG et revenir en Catalogne.

Antoine Griezmann, Matthijs De Ligt, un latéral gauche, un gardien si Jasper Cillesen s’en va et un n°9 ou Neymar si le PSG accepte de le laisser partir : tel est selon Mundo Deportivo le Mercato que projette de réaliser le FC Barcelone cet été.
D’après le quotidien catalan, le transfert de Griezmann est déjà bouclé.

« Il ne reste plus qu’à attendre le 1er juillet pour l’officialisation », soutient MD. La clause de cession du Français passera alors de 200 a 120 M€.
De Ligt, lui, discuterait encore avec le PSG, la Juventus et Manchester United. Mais il souhaiterait rejoindre le Barça malgré le forcing du PSG, via Leonardo, et celui de la Juve.

Quant à Neymar, le Barça envisage son retour. Le club catalan cherche un n°9 capable de soulager Luis Suarez, dont les problèmes de cartilage inquiètent. Plusieurs pistes sont évoqués (Rodrigo, Werner, Dolberg, Stuani) mais Neymar représente une autre option. « Il essaie par tous les moyens de forcer sa sortie du PSG et de revenir au Barça. S’il parvient à avoir un bon de sortie, le club azulgrana le récupérera ». A noter que ce soir, le quotidien l’Equipe annonce que les dirigeants parisiens sont prêts à accepter les offres pour leur vedette brésilienne. Un Neymar qui serait aussi tenté par un départ de Paris.

Concernant le latéral gauche, Junior Firpo (Betis), Raphaël Guerreiro (Borussia Dortmund) et Grimaldo (Benfica) sont pistés. Et en cas de départ de Jasper Cillessen, les noms du Belge Koen Casteels (Wolfsburg) et du Brésilien Neto (Valence) sont évoqués. Mais le Barça réfléchirait aussi à une solution interne avec le jeune Iñaki Peña.
Laurent HESS

Juventus – Mercato : Cristiano Ronaldo bientôt rejoint par un cador de la Serie A ?

Depuis ce dimanche après-midi, Cristiano Ronaldo à un nouveau coach avec l’officialisation de l’arrivée de Maurizio Sarri à la Juventus. Mauro Icardi, l’attaquant de l’Inter Milan, pourrait suivre.

Un feuilleton s’est terminé ce dimanche à la Juventus avec l’officialisation de la signature de Maurizio Sarri. Comme prévu, l’ancien coach du Napoli quitte Chelsea pour rejoindre la Vieille Dame, et cela pourrait accélérer le Mercato du club transalpin.

Paul Pogba est visé, mais la Juve tenterait un autre gros coup avec le transfert de Mauro Icardi. L’attaquant de l’Inter n’a toujours pas prolongé et la Juve souhaiterait l’associer à Cristiano Ronaldo.

La Gazzetta dello Sport indique que la Juve a proposé trois offres pour attirer l’Argentin. La première consiste en un échange avec Paulo Dybala, ciblé par l’Inter mais qui refuserait d’y aller. La seconde, c’est un transfert « sec » de 70 M€. Et la troisième consiste en un échange avec Juan Cuadrado, plus une somme d’argent.

Laurent HESS