Résultat Coupe du Monde : la France est championne du Monde (4-2 face à la Croatie)

Tombeuse de la Croatie (4-2), l’équipe de France tient sa deuxième étoile après 1998.

Ce dimanche après-midi, les Bleus de Didier Deschamps ont remporté leur bataille de Moscou face à la Croatie (4-2). Un drôle de match que les Français ont démarré difficilement, bousculés par la technique de leurs adversaires.

Les Bleus ont ouvert la marque de manière heureuse sur un coup-franc d’Antoine Griezmann détourné dans ses propres filets par Mario Mandzukic (18e). Un avantage de courte durée puisqu’Ivan Perisic a rapidement égalisé après une jolie combinaison (28e). Le tournant du match intervient à la 38e minute quand, sur un corner d’Antoine Griezmann, l’attaquant de l’Inter laisse trainer la main. Après appel au VAR, l’arbitre Nestor Pintana désigne le point de penalty. Antoine Griezmann ne laisse pas passer l’occasion d’offrir l’avantage à la France. 2-1 à la pause.

En début de deuxième période, la Croatie se découvre… Et s’expose aux contre-attaques. Si Hugo Lloris détourne d’abord une frappe d’Ante Rebic, les Bleus vont rapidement faire le trou. D’abord sur une frappe enroulée de Paul Pogba (3-1, 59e) puis sur une réalisation de Kylian Mbappé (4-1, 65e). Alors qu’on pensait le match plié, Hugo Lloris a remis les Dalmates dans la partie en manquant son dribble sur Mario Mandzukic (4-2, 69e), laissant un peu de suspense sur la fin de partie. Plus rien ne sera marquée. 

Arnaud Carond

Nîmes – FC Nantes (0-1) : les 3 héros de la victoire sur les Crocos

Ce soir, le FC Nantes s’est imposé (1-0) sur la pelouse d’un Nîmes Olympique plongé dans une crise profonde. Grâce au but d’Imran Louza, les Canaris remontent à la 4e place.

Les Nantais savaient que les Nîmois, doublement giflés la semaine passée (0-6 à Bordeaux, 0-4 contre Nîmes), attaqueraient le match de ce soir à cent à l’heure. Et c’est ce qui s’est passé. Heureusement, Alban Lafont a fait bonne garde à la 2e minute, sur un corner du NO. Une tête de Sarr a été prolongée Denkey, contrée par Appiah, détournée par Girotto mais finalement brillamment sortie par un arrêt réflexe de l’ancien Toulousain sur sa ligne.

Le temps de laisser passer l’orage et les Canaris ont ouvert le score par Imran Louza, buteur pour la deuxième fois de la saison. Le jeune joueur s’est trouvé à la réception d’un centre en retrait de Moses Simon depuis la gauche, lui même superbement lancé par Touré.

Enfin, après cette ouverture du score et étant donné que les Crocos ne se sont pas effondrés, il a fallu tenir bon. Et Nicolas Pallois a constitué une magnifique clef de voûte à l’ensemble défensif. L’homme au short étrangement relevé s’est sacrifié à la 81e minute en stoppant irrégulièrement Haris Duljevic, qui allait partir au but. Un coup de vice qui a probablement évité un but. Et qui compte donc pour beaucoup dans la remontée à la 4e place du FCN.

Résultats Ligue 1 : victoires du FC Nantes et du Stade de Reims (terminé)

Aucun but inscrit en seconde période, quatre seulement en cinq matches… Cette soirée n’a pas été placée sous le signe de l’offensive, c’est le moins qu’on puisse dire ! Le FC Nantes et le Stade de Reims font une bonne opération.

Six matches ce samedi 14 décembre 2019, six buts ! Triste total… Et le plus incroyable, c’est qu’aucun joueur n’a trouvé les filets en seconde période lors des matches ayant débuté à 20h ! Les quatre buts de la soirée ont tous été inscrits en première mi-temps !

Du coup, les deux vainqueurs, le FC Nantes et le Stade de Reims, réalisent une belle opération. Les Canaris sont allés s’imposer à Nîmes grâce à un but de Louza et les Champenois à Toulouse sur une réalisation d’Oudin. Le FCN est désormais 4e, le Stade 5e. Les deux vaincus, eux, sont désormais à quatre points du FC Metz, 18e, qui a tenu l’OM en échec cet après-midi (1-1).

Stade Brestois 0-0 OGC Nice
AS Amiens 1-1 Dijon FCO
SCO Angers 0-0 AS Monaco
Toulouse FC 0-1 Stade de Reims
Nîmes 0-1 FC Nantes

OM : Valentin Rongier dévoile la recette de son adaptation express

Devenu une pièce maîtresse de l’OM, où il est arrivé début septembre, en très peu de temps, Valentin Rongier a révélé à L’Equipe les secrets de son excellente intégration.

Même s’il a été moins inspiré à Metz (1-1) cet après-midi que ces dernières semaines, Valentin Rongier est devenu un joueur essentiel pour l’OM. André Villas-Boas lui fait confiance à chaque match et l’ancien milieu du FC Nantes est à ce point performant qu’on parle de lui en équipe de France. Dans La Provence du jour, Rongier a donné les secrets de son intégration réussie.

« J’ai fait ça assez intelligemment. Je sais comment fonctionne un groupe, comment il aime accueillir un nouveau et ce qu’il n’aime pas qu’un nouveau fasse. J’ai essayé de me comporter en tant que professionnel. Je suis resté à ma place et j’y reste encore aujourd’hui. J’ai fait ça doucement, ça s’est bien passé. »

« Quand tu as des champions du monde en face de toi, il faut les respecter, sans oublier de respecter tout le monde. Quand tu arrives ici, tu ne sais pas trop où tu mets les pieds. À Nantes, je connaissais tout le monde, j’étais capitaine de l’équipe. C’est complètement différent. J’ai été très agréablement surpris par la qualité du groupe de l’OM sur le plan humain, au-delà du sportif. »

Juventus : Maurizio Sarri annonce une bonne nouvelle pour Cristiano Ronaldo

L’entraîneur de la Juventus Turin, Maurizio Sarri, a expliqué que Cristiano Ronaldo progressait très rapidement au niveau physique, faisant comprendre que sa blessure serait bientôt de l’histoire ancienne.

Victime de douleurs à un genou depuis de nombreuses semaines, Cristiano Ronaldo a refusé de couper. Et il était même mécontent de sortir plus tôt quand Maurizio Sarri le remplaçait en plein match. Le problème, c’est qu’à force de répéter les efforts en cette saison où les terrains sont gras, il a mis beaucoup de temps à récupérer.

Mais ce samedi en conférence de presse, l’entraîneur de la Juventus Turin a assuré que sa star était plus proche que jamais de son meilleur niveau : « Cristiano s’est amélioré de façon notable au niveau de la condition physique. Il a la sensation de récupérer plus rapidement après les matches en ce moment. »

Sarri s’est aussi exprimé sur le trident de rêve Ronaldo-Higuain-Dybala qu’il hésite à aligner : « Etre offensif n’a rien à voir avec le nombre d’attaquants qu’il y a sur le terrain. C’est une question de mentalité. Vous pensez que pour moi, le système de jeu le plus défensif du monde est le 3-4-3. Pour avoir en même temps Dybala, Cristiano et Higuain, il faut trouver le bon module afin qu’ils puissent s’exprimer parfaitement tous les trois ».

Résultats Ligue 1 : le FC Nantes et le Stade de Reims mènent à l’extérieur (mi-temps)

Quatre petits buts ont été inscrits lors des quarante-cinq premières minutes sur les cinq terrains où se déroulent des matches ce soir. Dont un permettant au FC Nantes de mener à Nîmes.

Sixième du classement, le FC Nantes est en déplacement ce soir chez des Crocodiles nîmois édentés, eux qui traînent à l’avant-dernière place du classement et qui viennent d’encaisser dix buts en deux matches. Et maintenant onze puisque Louza a donné l’avantage à la 28e aux Canaris.

Le Stade de Reims affronte aussi une équipe dans le dur, en l’occurence le TFC. Des Violets qui ont perdu leur principale arme offensive, Max-Alain Gradel, pour les deux prochains mois. Et qui ont craqué dès la 9e minute devant Oudin.

Stade Brestois 0-0 OGC Nice
AS Amiens 1-1 Dijon FCO
SCO Angers 0-0 AS Monaco
Toulouse FC 0-1 Stade de Reims
Nîmes 0-1 FC Nantes

LOSC : Christophe Galtier rappelle ses joueurs à l’ordre pour les pénaltys

Le LOSC a obtenu deux pénaltys hier contre Montpellier (2-1), les deux ayant posé des problèmes car le tireur désigné avait été contesté par un partenaire. D’où le message passé par Christophe Galtier.

Hier, Jonathan Ikoné a ouvert le score contre Montpellier sur pénalty. Et ce alors que d’autres coéquipiers auraient bien transformé la sentence à sa place. Et puis, en fin de partie, rebelote : Osimhen voulait tirer mais Luiz Araujo aussi et le Nigérian l’a manqué. D’où un coup de gueule de Christophe Galtier après le coup de sifflet final…

« J’ai vu ce qui s’est passé et je vais en parler avec les joueurs. Lors du dernier match contre Brest, Victor a volontairement donné la possibilité à Jonathan (Bamba) de tirer. C’était un cadeau. C’est quelque chose sur lequel je vais intervenir car il y avait beaucoup trop de monde autour du ballon. Ça peut perturber le tireur à un certain moment. »

« Alors, maintenant, il va y avoir un quatrième, un cinquième, voire un sixième tireur ? Victor reste le tireur de penalty numéro 1 ! ».