FC Nantes, ASSE, RC Lens, OM, LOSC, Girondins : vers un Mercato de proximité ?

true

Confrontés à la crise sanitaire liée au coronavirus, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 pourraient procéder à une stratégie innovante au mercato.

La pandémie de coronavirus n’est pas encore arrivée à son pic en France. Alors que le confinement pourrait être renforcé à partir de ce de mardi, les Français vont encore devoir marcher à l’arrêt pendant plusieurs semaines. Le football n’échappe pas à la règle. Bernard Caïazzo estime ainsi que tant que la maladie ne sera pas inversée, le championnat de Ligue 1 et de Ligue 2 ne sera pas en mesure de reprendre.

Un nouveau cap a été fixé par le co-président de l’ASSE dimanche soir. Caïazzo craint également que le prochain mercato se trouve impacté par toutes ces difficultés financières. Les clubs posséderont en effet moins de ressources pour se renforcer, eux qui comptent sur des ventes pour boucler l’exercice comptable. Pour y remédier, un mercato de proximité pourrait être privilégié. 

« Peut-être y aura-t-il moins d’opérations, peut-être seront-elles moins importantes sur un plan économique, assure l’agent Yvan Le Mée dans Le Parisien. Trop de questions restent en suspens. Mais à un moment donné, les clubs seront obligés de remodeler leur effectif dans des proportions que nul ne peut bien sûr prévoir. Aujourd’hui, je serais tenté de prédire un mercato estival de proximité, sans doute beaucoup moins dirigé vers l’étranger. Concrètement, j’imagine mal voir débarquer beaucoup de Sud-américains cet été. » 

 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013