OL : PSG, Mercato, Mbappé... les 3 vérités de Rudi Garcia 
par Bastien Aubert

OL : PSG, Mercato, Mbappé... les 3 vérités de Rudi Garcia 

L’entraîneur de l’OL Rudi Garcia était invité sur Europe 1. L’occasion pour lui d’évoquer plusieurs sujets avant la finale de Coupe de la Ligue contre le PSG (vendredi, 21h10).

Quels transferts boucler avant le PSG et la Juve ?

« Il y a deux phases : plus rien ne bougera avant les deux matches, la finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG et le huitième retour de Ligue des champions contre la Juventus (le vendredi 7 août). L’effectif sera celui qui est à notre disposition en ce moment, en sachant qu’on a perdu deux joueurs importants : Lucas Tousart, parti au Herta Berlin, et Martin Terrier, parti à Rennes. On verra après ces deux fins de compétition. Il sera alors temps de réajuster car les choses sont claires, nous avons des besoins. Mais c’est loin de ma préoccupation. Juninho et Bruno Cheyrou gèrent cela. Avec Juninho on a nos bureaux voisins, on discute de tous les sujets : sportifs, extrasportifs… Bruno Cheyrou est une ressource importante, mais il a surtout des échanges avec Juninho pour le recrutement. »

L’OL est-il prêt à se frotter au champion de France ?

« On est prêt. Il reste quelques réglages comme les derniers matches amicaux ont pu le montrer. Mais en tout cas, sur l’envie, la mentalité et l’état d’esprit du groupe est bon. Pour Paris ce sera le deuxième match, pour nous le premier. Il y a l’inconnu qui sera-là. On va jouer crânement notre chance. On est évidemment outsider mais on a envie de remporter cette Coupe de la Ligue. On n’y mettra tout notre cœur et toute notre énergie. On est par là pour que ça plaise mais pour gagner la Coupe. »

Faut-il se réjouir de l’absence de Kylian Mbappé ? 

« Non, on ne peut pas se réjouir. On espère pour lui qu’il revienne le plus vite possible, si c’est contre nous eh bien ce sera contre nous. Mais au moins pour la Ligue des Champions, on est derrière tous les clubs français. Mais s’il n’y a pas Kylian Mbappé, il y a Neymar, il y a Cavani, lapsus il n’est plus-là (rire), il y a Icardi, s’il n’y a pas Icardi, il y a Di Maria….Vous comprenez bien que cette équipe du PSG a énormément de talent. L’absence d’un seul joueur ne l’affaiblit pas. On va affronter la meilleure équipe de France et l’une des meilleures équipes d’Europe, qui aspire à remporter la Ligue des Champions. Sur un match, on a des arguments à faire valoir. »