Stade Rennais - Mercato : Camavinga, furieux et déjà prêt à relancer le Real Madrid ?
par Bastien Aubert

Stade Rennais - Mercato : Camavinga, furieux et déjà prêt à relancer le Real Madrid ?

Remplaçant contre le LOSC samedi (1-1), Eduardo Camavinga a effectué une entrée décisive en seconde période. Le crack du Stade Rennais n’a pas oublié le Real Madrid.

Le choc entre le LOSC et le Stade Rennais a tenu son rang hier soir au stade Pierre-Mauroy (1-1). Si l’on excepte les deux cartons rouges attribués à Sacha Boey et Reinildo, pour deux gestes violents, les deux formations ont livré un joli mano-a-mano pour leurs débuts dans le championnat.

« Il y a un mélange de sentiments. On est bien entré dans le match, avec intensité. On a été intéressant dans la sortie du ballon et dans l'expression collective, résume Julien Stéphan. J'ai aussi beaucoup apprécié notre caractère après l'expulsion. On n'a pas abdiqué, on n'a pas lâché après ce coup du sort. J'ai aussi beaucoup apprécié le comportement de ceux qui sont entrés, le dynamisme qu'ils ont apporté. » Le coach du Stade Rennais ne croit pas si bien dire. L’entrée d’Eduardo Camavinga (64e) a déséquilibré presque à elle toute seule le bloc du LOSC. Un détail qui suffit à rappeler pourquoi il est suivi de près par le Real Madrid au mercato.

« Camavinga attend le Real Madrid et frappera à sa porte dès demain »

Vendredi, le jeune milieu du SRFC a toutefois expliqué qu’il accomplirait cette saison en Bretagne. Les choses n’ont ps changé dans son esprit mais AS croit savoir qu’il serait échaudé par l’attitude de ses dirigeants à son égard. Le quotidien madrilène affirme que « Camavinga attend le Real Madrid et frappera à sa porte dès demain. » « La qualification du Stade Rennais pour la C1 a été décisive dans son choix de rester, expliquent nos confrères. Mais, il a stoppé les négociations pour sa prolongation et donne des options au Real Madrid pour l’été 2021. De plus, une source rapporte qu’il serait déçu que ses dirigeants aient autant attendu pour lui proposer un nouveau contrat. »