LOSC - Stade Rennais (1-1) : pourquoi Camavinga a démarré sur le banc
par Bastien Aubert

LOSC - Stade Rennais (1-1) : pourquoi Camavinga a démarré sur le banc

Remplaçant contre le LOSC samedi à Lille (1-1), Eduardo Camavinga a réalisé une entrée décisive en seconde période. Julien Stéphan justifie son choix de départ.

Le choc entre le LOSC et le Stade Rennais a tenu son rang hier soir au stade Pierre-Mauroy (1-1). Si l’on excepte les deux cartons rouges attribués à Sacha Boey et Reinildo, pour deux gestes violents, les deux formations ont livré un joli mano-a-mano pour leurs débuts dans le championnat.

« Il y a un mélange de sentiments. On est bien entré dans le match, avec intensité. On a été intéressant dans la sortie du ballon et dans l'expression collective, résume Julien Stéphan. J'ai aussi beaucoup apprécié notre caractère après l'expulsion. On n'a pas abdiqué, on n'a pas lâché après ce coup du sort. J'ai aussi beaucoup apprécié le comportement de ceux qui sont entrés, le dynamisme qu'ils ont apporté. » Le coach du Stade Rennais ne croit pas si bien dire. L’entrée d’Eduardo Camavinga (64e) a déséquilibré presque à elle toute seule le bloc du LOSC. Pourquoi le jeune milieu, passeur décisif pour Damien Da Silva et brillant dans le jeu courant, était-il remplaçant au coup d’envoi ? 

« Il a eu une préparation très tronquée, avec deux blessures. C'est pour cette raison qu'il n'a joué qu'une mi-temps à Nice (2-3). J'estimais que c'était trop tôt pour le faire démarrer, se justifie Stéphan. C'est un jeune joueur, on a besoin de lui dans la durée. C'était sûr que dans mon esprit, il apporterait des choses dans la dernière demi-heure. C'est aussi la dynamique du match qui a apporté ça. Il a perdu quelques ballons à gauche à la fin, sur des passes mal ajustées mais il a été très convaincant et a fait beaucoup de bien. »