Pascal Dupraz
Pascal DuprazCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
OPERATION MAINTIEN

ASSE : 5 bonnes raisons de croire en Pascal Dupraz

C'est donc à Pascal Dupraz que les dirigeants stéphanois ont confié l'opération maintien. Et plusieurs choses laissent à penser que le Savoyard peut être un bon choix...

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

Il a déjà réussi pareille mission

C'est l'avenir qui compte et finalement, peu importe ce que Pascal Dupraz a fait avant de venir à l'ASSE, mais quand même... S'il sort d'un échec à Caen, qui l'avait licencié en mars dernier, le Savoyard avait réussi à maintenir Toulouse il y a cinq ans, alors qu'il était arrivé au Téfécé à dix journées de la fin de la saison. C'est son principal fait d'arme mais la mission ressemble à celle qui l'attend chez les Verts. Dupraz l'a dit lors de sa présentation aux médias : les opérations maintien, il connait. Il en est même un spécialiste.

C'est un meneur d'hommes

C'est sa principale qualité : Dupraz est un meneur d'hommes. La vidéo de son discours lors du match décisif remporté par Toulouse à Angers il y a cinq ans, synonyme de maintien pour le Téfécé, montre à quel point le Savoyard s'implique. Ses anciens joueurs mettent en avant ses qualités de manager, sa capacité à motiver ses troupes. Et n'est-ce pas là la qualité principale d'un coach ?

Il est l'anti-thèse de Puel

Claude Puel ne passe pas pour être le plus chaleureux des coachs, et tout le monde à l'ASSE s'accorde à dire que cette dimension humaine faisait défaut dans le management du Castrais. Avec Dupraz, ce ne devrait pas être le cas. Dès sa première séance d'entraînement, il s'est attaché à parler aux joueurs, et les sourires étaient de retour à L'Etrat. Le courant semble être bien passé. Et le soleil est revenu. Faut-il y voir un signe ? On signe !

Il peut redonner confiance aux joueurs

L'intérim de Julien Sablé a tourné court : il s'est arrêté au match de Reims (0-2) où l'équipe a concédé une nouvelle défaite en affichant un niveau de jeu particulièrement pauvre. Les dirigeants ont estimé qu'il fallait faire appel à un nouveau coach pour casser la dynamique, en considérant que Sablé ne marquait une rupture assez nette avec Puel puisqu'il était dans son staff depuis deux ans. Dupraz, lui, arrive avec un nouveau discours, de nouvelles idées. Les cartes vont être redistribuées. Cela peut permettre à certains joueurs de se relancer. Et à d'autres, peut-être, de reprendre confiance en eux, de se libérer. Dupraz a d'ailleurs dit que son chantier n°1 était à ce niveau. Et ce travail mental, à priori, il sait faire.

Il peut ramener l'union sacrée autour de l'équipe

Le climat autour de l'équipe était de plus en plus tendu. Il l'est toujours vis à vis de la direction et les Ultras n'ont pas l'intention de lâcher l'affaire : ils souhaitent que le duo Caiazzo-Romeyer vende au plus vite. Puel n'est plus là mais il n'a pas emmené les deux présidents dans ses valises... Dupraz, lui, a demandé à les rencontrer dès son arrivée, comme il l'a fait avec les salariés du club. Une initiative qui montre qu'il a envie de s'appuyer sur toutes les forces vives, et le 12e homme en est une, évidemment. Tout laisse à penser que le public jouera son rôle à fond contre Nantes et au retour des vacances. Il y a un club à sauver et Dupraz, là encore, avec son discours rassembleur, son franc parler et sa détermination, a un bon profil pour emmener les supporters avec lui.

Pour résumer

C'est donc à Pascal Dupraz que les dirigeants stéphanois ont confié l'opération maintien. Et plusieurs choses laissent à penser que le Savoyard peut être un bon choix, à commencer par sa capacité à rassembler... là où Claude Puel a surtout divisé...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS