Kolo effondré après son csc contre Monaco (1-4)
Kolo effondré après son csc contre Monaco (1-4)Credit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
RETRO

ASSE : Bouanga, Kolo, Mangala... les Tops et les Flops du mois d'avril chez les Verts

Malgré une victoire contre Brest (2-1) et un Denis Bouanga en forme, l'ASSE a vécu un mois d'avril particulièrement difficile. Sa défense a pris l'eau, à l'image du pauvre Kolo ou de Mangala. Voici nos Tops et nos Flops de cet avant-dernier mois de la saison...

Zapping But! Football Club ASSE : descente, coup de balai, les fausses bonnes idées qui circulent

Les TOPS

La victoire contre Brest

Humiliés une semaine plus tôt à Lorient (2-6), les Verts ont trouvé les ressources pour s'imposer face à Brest (2-1). Honorat avait pourtant ouvert le score en début de match. Mais un doublé de Camara, sur deux corners, a permis à l'ASSE de renverser le score. Et de remonter à la 17e place. Ce qui n'aurait pas été possible sans un bel arrêt de Bernardoni dans le temps additionnel, sur une tête d'Hérelle.

Denis Bouanga

Le Gabonais a inscrit 3 buts et délivré 3 passes décisives en avril. Au sein d'une attaque où Khazri, Hamouma et Crivelli ont été la plupart du temps sur le flanc, heureusement que l'ASSE a pu compter sur lui.

Mahdi Camara

Suspendu par le club à Lorient (2-6) pour avoir frappé Bourbia, un jeune réserviste qui s'était accroché avec sa famille dans les tribunes de Geoffroy-Guichard lors du match contre Troyes (1-1), l'ancien capitaine des Verts s'est fait pardonner en inscrivant un doublé victorieux contre Brest (2-1). Et en provoquant un penalty face à Monaco (1-4).

Le nul arraché à Bordeaux

Menés 2-0 dans ce match de la peur, les Verts ont évité le pire en ramenant un point de Bordeaux (2-2) grâce à deux buts de Bouanga et Nordin. Mais ils peuvent dire merci à Poussin, le gardien girondin, et à la VAR, qui a refusé un but de Briand peu avant le coup de sifflet final...
 

Les FLOPS

 

La gifle à Lorient

Les Verts ont bu la tasse au Moustoir (2-6). Ils menaient pourtant 2-0 jusquà la 42e minute grâce à Bouanga et Nordin... Mais Kolo a provoqué un penalty, et la défense stéphanoise a complètement craqué en seconde mi-temps, encaissant cinq autres buts. Plus mauvaise attaque de L1 avant la rencontre, les Merlus ont même inscrit deux autres buts refusés pour des hors jeu. Le clou de la soirées ? Crivelli qui se blesse à l'échauffement et Neyou expulsé à son entrée en jeu après avoir reçu deux cartons jaunes en 30 secondes. La totale!

La défaite contre Marseille

Malgré l'ouverture du score de Bouanga, les Verts n'ont pas tenu le choc face à l'OM (2-4), dauphin du PSG au classement de la L1. Les Phocéens ont égalisé grâce à un penalty de Payet avant de prendre l'avantage sur un incroyable csc de Kolo. Dieng et Harit ont corsé l'addition et Gourna a réduit le score en fin de match. Une défaite logique.

La défaite contre Monaco

Face à des Monégasques qui venaient d'enchaîner cinq victoires, les Verts ont fait illusion en tout début de rencontre avant de subir une nouvelle lourde défaite (1-4). Volland et Ben Yedder ont marqué les premiers mais Khazri a réduit le score sur un penalty obtenu par Camara peu avant la mi-temps. Mais alors que l'ASSE semblait en mesure de recoller, un improbable csc de Kolo a tué le suspense et Boadu a ajouté un 4e but à son entrée en jeu, après avoir touché le poteau de Bernardoni.

La défaite à Rennes

Sans surprise, l'ASSE a terminé son mois d'avril par une défaite à Rennes (0-2). Les Bretons se sont imposés sans forcer ni trembler grâce à un doublé de Majer, face à des Verts très défensifs et inoffensifs.

Kolo

Complètement à la rue, le défenseur a vécu un mois d'avril cauchemardesque avec deux buts contre son camp et un penalty bêtement concédé à Lorient. Nouvelle tête de Turc du public, il s'est fait huer à Geoffroy-Guichard contre Monaco. On n'avait jamais vu les supporters prendre en grippe un Vert à ce point.

Mangala

L'ASSE a concédé 19 buts lors de ses 6 derniers matches. Et son nouveau chef de défense est apparu encore bien emprunté tout au long de ce mois d'avril, confirmant qu'il n'était pas vraiment un renfort depuis son arrivée cet hiver...

Crivelli

Un sacré flop, l'ancien bastiais ! Entré en jeu contre Marseille, l'attaquant s'est blessé à l'échauffement à Lorient alors qu'il devait honorer sa première titularisation. Aucun but, seulement 21 minutes passées sur les pelouses de L1 : les dirigeants n'ont vraiment pas eu le nez creux en allant le chercher !

Khazri aux abonnés absents

Mis en cause par Dupraz pour son absence à Bordeaux, le capitaine des Verts a traversé le mois d'avril comme un fantôme. Un penalty inscrit contre Monaco et c'est tout. Depuis son retour de la CAN, on ne peut pas dire qu'il tire l'équipe vers le haut, lui qui avait porté l'ASSE l'an dernier dans sa course au maintien.
Boudebouz

L'Algérien a délivré 2 passes décisives en avril, portant son total à 3 passes décisives cette saison. Mais ses prestations ont été bien décevantes, à l'image de son match contre Monaco (1-4), qu'il a terminé en jouant quasiment défenseur central. Il a terminé son mois d'avril à l'infirmerie, faisant l'impasse sur le déplacement à Rennes en raison de douleurs aux adducteurs.

En avril, Dupraz a perdu le fil

Au mois d'avril, Pascal Dupraz a tombé le masque. Son ton a changé. Finie la câlinothérapie, le Haut-Savoyard n'a pas hésité à lancer des piques à tout son petit monde, des journalistes à Khazri en passant par le staff médical, Puel ou Saidou Sow. Au delà d'une communication que l'on qualifiera de douteuse, Dupraz est apparu aussi impuissant qu'agacé en ce mois d'avril où son équipe a encaissé 19 buts en 6 matches.

Pour résumer

Malgré une victoire contre Brest (2-1) et un Denis Bouanga en forme, l'ASSE a vécu un mois d'avril particulièrement difficile. Sa défense a pris l'eau, à l'image du pauvre Kolo ou de Mangala. Khazri et Boudebouz ont déçu eux aussi.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.