ASSE : Bouanga, trois mois plus tard...
Denis BouangaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DISETTE

ASSE : Bouanga, trois mois plus tard...

Muet depuis trois mois, Denis Bouanga traverse une mauvaise passe. Et elle se poursuit même si l'ASSE, elle, refait surface...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur les choix de Claude Puel

Souvenez vous, c'était le 17 septembre dernier, à Marseille. L'ASSE décrochait son 3e succès en autant de rencontres pour débuter son championnat, sa première victoire au Vélodrome depuis des lustres, avec un premier but de Romain Hamouma et un second de Denis Bouanga, qui s'en était allé tromper Steve Mandanda d'une frappe tendue du droit après s'être joué de plusieurs défenseurs. Un joli but, le second de la saison pour le Gabonais. Après ses 12 buts de la saison passée, on pensait alors que l'ancien nîmois était sur les bons rails après un été où il n'avait pas réussi à trouver le chemin des filets. Mais depuis ce but à Marseille, la réussite le fuit à nouveau. Voilà désormais trois mois qu'il n'a plus scoré.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Puel croit toujours en lui

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé... A Lyon, c'est lui qui avait provoqué le csc d'Anthony Lopes, après un joli déboulé côté gauche et un centre-tir que le portier lyonnais avait dévié dans ses propres filets. Quelques instants plus tard, Bouanga avait eu une balle de 2-2 au bout du pied, mais il avait vu son penalty détourné par Lopes. La poisse ! Une poisse illustrée lors des derniers matches par ce tir de Ryad Boudebouz qu'il avait stoppé du dos alors qu'il prenait la direction des filets angevins, et par ses deux duels perdus face à Benoît Costil à Bordeaux. Interrogé sur la prestation de son attaquant après la victoire des Verts en Gironde mercredi dernier, Claude Puel s'est montré indulgent : « Il n'est pas en réussite mais il reste productif dans les situations qu’il peut avoir. C’est un joueur qui peut avoir plusieurs occasions à chaque match, ce n’est pas donné à tout le monde. Lui aussi va trouver le chemin des filets. Ces trois points vont faire du bien à tout le monde, à Denis notamment. »

Contre Nîmes, cela ne s'est pas franchement ressenti. A son entrée en jeu, l'ancien croco a multiplié les mauvais choix, raté ses centres, ses passes, ses frappes. « Il traverse une mauvaise passe », a reconnu Puel. Il ne reste donc plus qu'un match à présent pour que Bouanga fasse trembler à nouveau les filets en 2020, à Monaco, mercredi soir. Viendra ensuite le temps du Mercato, en janvier. Un Mercato où les rumeurs sur son cas pourraient encore ne pas manquer. Cela avait été le cas pendant l'été, où on lui avait prêté de nombreux contacts, avec Rennes et le Betis Séville notamment. A 25 ans, l'attaquant reste l'un des Verts les plus bankables malgré sa première partie de saison décevante. Pourrait-il être tenté par un départ pour se relancer ? En qu'en serait-il des dirigeants, en cas d'offre, alors que les caisses restent vides malgré le juteux transfert en Angleterre de Wesley Fofana ?