Daniel Riolo
Daniel RioloCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRAINTE

ASSE : le gros bémol de Daniel Riolo à la vente du club

Alors que Bernard Caiazzo et Roland Romeyer sont ouverts à une vente de l'ASSE, le journaliste Daniel Riolo craint de voir débarquer des repreneurs type King Street aux Girondins de Bordeaux.

La machine s'est emballée d'un coup. Cela fait des mois que les supporters de l'ASSE réclament le départ du duo présidentiel Roland Romeyer-Bernard Caiazzo. Hier dans Le Progrès, les deux hommes ont signé une lettre ouverte dans laquelle ils annoncent leur volonté de céder le club et, immédiatement, les rumeurs de rachat ont fleuri à droite et à gauche.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"Attention parce que vendre, il faut voir à qui"

Mais sur RMC, le journaliste Daniel Riolo a tenu à pondérer cette bonne nouvelle sur l'air de "On sait ce qu'on perd mais pas ce qu'on gagne". Il a en effet rappelé que les derniers rachats de clubs français par des fonds de pension ne s'étaient pas très bien passés. On pense notamment à King Street aux Girondins de Bordeaux…

« Attention parce que vendre, il faut voir à qui, quels genres d’investisseurs. On imagine les investisseurs qui vont venir, ça va être pour refaire un modèle à la Bordeaux, comme tous ceux qui rachètent les clubs en France. C’est pas toujours génial, mais ce qui se passe à Saint-Etienne n’est tellement pas génial non plus que les supporters des Verts vont se jeter dans l’inconnu. »

Pour résumer

Le journaliste Daniel Riolo a peur que l'ASSE ne soit rachetée par un fonds de pension type King Street aux Girondins de Bordeaux.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet