Patrick Revelli très inquiet pour l'ASSECredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
PROMESSE...

ASSE - Exclu But ! : Patrick Revelli : « Romeyer et Caiazzo avaient dit qu'ils ne feraient pas de plus value sur la vente »

A l'instar de plusieurs de ses anciens coéquipiers de l'Epopée des Verts, Patrick Revelli (71 ans), qui réside toujours à Saint-Etienne, s'inquiète de la situation de l'ASSE et encourage les actionnaires à quitter le club. Deuxième extrait de l'entretien accordé à But ! Saint-Etienne...

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

But Saint-Etienne : Patrick, Vous n'êtes pas le premier ancien Vert à vous exprimer. Oswaldo Piazza, Christian Lopez et Christian Sarramagna avaient eux aussi fait part de leur volonté de voir le club changer de direction. Les rapports entre Roland Romeyer, Bernard Caiazzo et les anciens de 76 se seraient-ils dégradés ?

Ils n'ont jamais été bons. Mais il faudrait 3 heures et 4 pages pour l'expliquer. Il s'est passé pas mal de choses. M. Romeyer aime bien nous mettre des bâtons dans les roues quand il le peut, comme pour les 40 ans de la finale de Glasgow. Mais il n'y a pas d'esprit de vengeance de notre part. On est juste inquiets de la situation du club, et lucides, je pense, sur les responsabilités des uns et des autres. On aime le club. On y a vécu nos plus belles années. On espère qu'il va rebondir et pour cela, il n'y a pas 36 solutions. Roland Romeyer doit arrêter de s'accrocher parce que là, il est en train de tuer le club. S'il l'aime autant qu'il le dit, qu'il récupère sa mise et laisse la place.


 

Jean-Michel Larqué est le seul « ancien » à défendre Roland Romeyer...

Effectivement. Je lui ai dit ce que j'en pensais...

 

Cette vente, c'est aussi une question de repreneurs, de projet, d'argent...

Une question d'argent ? Je me souviens que Bernard (Caiazzo) et lui avaient dit à leur arrivée qu'ils n'étaient pas là pour faire de l'argent, qu'ils ne feraient pas de plus value sur la vente. Bernard avait aussi dit en 2004 qu'il allait créer une plateforme téléphonique, que 2 000 emplois seraient créés à Saint-Etienne. Presque 20 ans plus tard, on attend toujours.

Pour résumer

A l'instar de plusieurs de ses anciens coéquipiers de l'Epopée des Verts, Patrick Revelli (71 ans), qui réside toujours à Saint-Etienne, s'inquiète de la situation de l'ASSE et encourage les actionnaires à quitter le club. Deuxième extrait de l'entretien accordé à But ! Saint-Etienne...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.