ASSE - FC Nantes (1-1) : les Tops et les Flops des Verts
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECRYPTAGE

ASSE - FC Nantes (1-1) : les Tops et les Flops des Verts

Accrochée sur sa pelouse par le FC Nantes (1-1), l’ASSE n’est pas parvenu à enchaîner après sa victoire à Nice. Le pire a été évité grâce à Madhi Camara mais on attend mieux. Analyse.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

Les Tops :

Mahdi Camara

Où qu’il joue, le milieu stéphanois est précieux. Basculé à droite de la défense après la sortie de Mathieu Debuchy, l’ancien Lavallois a bien tenu son couloir avant d’aller arracher l’égalisation sur corner (57e). Un but où on peut également souligner la combattivité de la recrue Pape Abou Cissé, qui a payé de sa personne pour lui transmettre le cuir.

Jessy Moulin

Certains lui reprocheront le but de Randal Kolo-Muani où il s’est fait fusiller dans ses six mètres (36e). Pas nous. Présent pour s’envoler sur une tentative de Moses Simon (19e), pour remporter ses batailles devant Randal Kolo Muani (38e et 72e), le portier des Verts a été précieux dans ses sorties. Très autoritaire.

Anthony Modeste

Rentré à la mi-temps pour suppléer un Charles Abi décevant, le joueur prêté par Cologne n’a certes pas trouvé le chemin des filets mais il a énormément pesé dans la surface de réparation, s’est créé de nombreuses situations et avec quelques automatismes en plus, cela peut devenir très intéressant. A confirmer.

 

Les Flops :

Charles Abi

Plutôt bon à Nice, l’attaquant des Verts est retombé dans ses travers du derby. Aucun duel aérien remporté, beaucoup de passes ratées … Et en prime, il a blessé Mathieu Debuchy. Une mi-temps désastreuse du jeune Stéphanois, sanctionnée par Claude Puel au retour du vestiaire.

Adil Aouchiche

L’ancien Parisien n’est pas du tout un ailier et il l’a encore démontré ce soir. Inexistant dans son repli défensif, malmené par le tandem Corchia - Fabio, Aouchiche s’est fait bouger sur chaque duel. Il gagnerait vraiment à se remplir physiquement. Sa technique s’évapore dès que le jeu se durcit sur lui et ses adversaires commencent à le savoir. Logiquement remplacé par Hamouma à la pause.

Yvan Neyou

Depuis le début d’année 2021, le Camerounais est moins bien. S’il a toujours quelques fulgurances sur ses prises de balle, ses passes sont moins juste, ses interventions moins promptes et il n’est plus ce maître à jouer rafraîchissant de ses débuts en Ligue 1. En espérant que cela revienne…