ASSE, FC Nantes, Girondins : coup de frein de la LFP avec les repreneurs, un projet écarté ?
Didier QuillotCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

ASSE, FC Nantes, Girondins : coup de frein de la LFP avec les repreneurs, un projet écarté ?

Alertés par le départ impromptu de King Street à la tête des Girondins de Bordeaux, la LFP aurait décidé de durcir le ton avec les éventuels investisseurs prêts à débarquer en France.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

King Street a refroidi son monde. Une poignée de semaines après l’onde de choc suscitée par le départ des investisseurs américains aux Girondins de Bordeaux, la LFP a décidé de durcir le ton. 

« La LFP devrait mettre en place une commission pour examiner les projets de rachats car c'est le bal des enfumeurs », a glissé Romain Molina sur son compte Twitter. Afin d’étayer ses propos, le journaliste indépendant a révélé une tentative avortée de Didier Quillot à Bordeaux ! 

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

Quillot a tenté de ramener des repreneurs US à Bordeaux

« Notamment le projet de Didier Quillot de ramener des investisseurs US à....Bordeaux, a-t-il commenté. Et oui, celui qui a validé GACP se rêve président délégué d'un club de L1 et cherche à ramener des fonds... Ce qui ne devrait pas se faire cela dit, du moins à Bordeaux. »

Pour résumer

La LFP aurait décidé d'encadrer l'arrivée d'éventuels investisseurs en France après le fiasco de King Street aux Girondins de Bordeaux.

Bastien Aubert
Article écrit par Bastien Aubert