ASSE, FC Nantes, OM, OL, PSG : au tour de Free de faire des misères à la LFP
Credit Photo - Icon Sport
par La rédaction
DROITS

ASSE, FC Nantes, OM, OL, PSG : au tour de Free de faire des misères à la LFP

Selon l'Equipe, Free a demandé une ristourne à la LFP. Pour l'opérateur, la Ligue 1 s'est dépréciée depuis l'appel d'offres.

Zapping But! Football Club ASSE : top 10 des valeurs marchandes des Verts

Un de plus ! Free, le dernier des Mohicans à ne pas avoir mis à mal la LFP ces derniers mois, a changé son fusil d'épaule. Selon l'Équipe, l'opérateur a envoyé une lettre à la Ligue. Cette dernière va faire grincer des dents... 

Le 17 février dernier, Thomas Reynaud, le directeur général, a réalisé plusieurs requêtes. Il a notamment demandé une baisse du montant de ses droits, considérant que la L1 a vu sa valeur dépréciée ces derniers mois. À l'heure actuelle, Free paye 41,8 M€ annuels pour les droits du Championnat sur les mobiles en quasi-direct. 

En plus, Free considère que son lot n'a plus le même intérêt depuis que Canal + à retrouver son monopole. Thomas Reynaud a proposé à la LFP de rendre purement et simplement son lot. Le but est de lancer un nouvel appel d'offres sur la totalité des matches de L1 pour les trois prochaines saisons.

La LFP a répondu par la négativité à toutes les requêtes de l'entreprise. Cette dernière ne s'est pas tournée vers les tribunaux, et à pour le moment, et assure tous les versements qu'elle devait à l'instance. Un nouveau problème se pose devant la LFP... 

 

 

Pour résumer

La Ligue a répondu par la négative à toutes ces demandes dans un courrier de Vincent Labrune, son président, envoyé le 19 février (vendredi). Pour l'heure, Free est moins agressif que Canal + et ne s'est pas tourné vers les tribunaux pour tenter de faire exécuter ses requêtes.

La rédaction
Article écrit par La rédaction