ASSE : gros coup de frein pour la vente du club !
Romeyer et Caiazzo à l'ASSECredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
RALENTISSEMENT

ASSE : gros coup de frein pour la vente du club !

Les récentes informations au sujet d’une vente éventuelle de l’ASSE au prince cambodgien Norodom Ravichak ne sont pas confirmées aujourd’hui. Et pas qu’un peu.

Zapping But! Football Club ASSE - OGC Nice : Le débrief et la présentation du Derby

La vente de l’ASSE, que Roland Romeyer a appelé de ses vœux d’ici à la fin de l’année civile, risque de devenir LE sujet du moment à l’Etrat. S’il ne faut surtout pas oublier le domaine sportif, avec un match très délicat à Geoffroy-Guichard demain contre l’OGC Nice (17h), la récente candidature de Norodom Ravichak a renversé la table des négociations.

Plusieurs informations ont ainsi afflué ces derniers jours, confirmant que le prince cambodgien était un candidat crédible à la reprise de l’ASSE. En l’état, il semblerait néanmoins que celle-ci ne soit pas plus avancée qu’on voudrait bien nous le faire croire. Et, ce, pour plusieurs raisons.

« Le dossier de Norodom Ravichak n’est pas aussi avancé qu’on le prétend, explique Le Progrès du jour. Il n’a pas encore fourni le fameux "ticket d’entrée" à 100 millions d’euros. L’accès à la "Data Room" ne semble pas encore d’actualité. La situation sportive du club constitue également une pierre d’achoppement. On n’achètera pas au même tarif un club de L1, s’il est relégué en L2. Il sera sans doute plus aisé pour les investisseurs de racheter l’ASSE en Ligue 2 car l’image sportive et financière sera sérieusement dégradée. »

Pour résumer

Les récentes informations au sujet d’une vente éventuelle de l’ASSE au prince cambodgien Norodom Ravichak ne sont pas confirmées aujourd’hui. Et pas qu’un peu puisque le supposé accès à la Data Room ne serait pas encore effectif.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert