ASSE : gros coup de théâtre en vue pour la vente du club ?
Romeyer et Caiazzo à l'ASSECredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
REBONDISSEMENTS

ASSE : gros coup de théâtre en vue pour la vente du club ?

La menace de relégation rend encore plus complexe le processus de vente de l’ASSE avant la fin de l'année. Selon L’Équipe, celle-ci pourrait même conduire des repreneurs à se retirer !

Zapping But! Football Club ASSE : Adao Carvalho, troisième actionnaire des Verts, brise le silence

Selon nos informations, la vente de l'ASSE n'avance guère même si deux projets, Markarian et Terrapin, sont entrés en data room. Le projet cambodgien, lui, laisse perplexe, notamment parce qu'il repose sur des fonds chinois alors que le gouvernement chinois interdit à présent aux entreprises de son pays d'investir à l'étranger. Certains proches du dossier laissent même entendre que le projet du Prince Ravichak aurait déjà du plomb dans l'aile...

Un autre élément d’importance entre désormais en ligne de compte : le domaine sportif. Une éventuelle relégation de l’ASSE en Ligue 2 compliquerait le processus de rachat. « Si tous les candidats ont intégré la donne économique dans leur business plan, peu y avaient ajouté l’aléa sportif, explique L’Équipe. Or, l’ASSE reste lanterne rouge de L1 et l’éventualité d’une relégation demeure d’actualité et change forcément tout. »

Quel serait donc en effet l’intérêt pour un repreneur de racheter l'ASSE avant la fin de l’année pour le retrouver en L2, six mois plus tard ? Cela l’obligerait à déclencher un lourd plan social. En termes d’image, cela s’avérerait désastreux pour le nouveau propriétaire. Les mauvais résultats sportifs actuels risquent dès lors de sérieusement plomber le timing espéré par Roland Romeyer. « En l’état actuel, il apparaît désormais difficile que le club soit vendu d’ici à la fin 2021, ajoute le quotidien sportif. En plus d’éloigner d’éventuels futurs candidats, la situation actuelle fait également naître la crainte que les rares repreneurs déjà identifiés se retirent du dossier. On n’en serait pas encore là mais plus très loin non plus. »

Pour résumer

La menace de relégation rend encore plus complexe le processus de vente de l’ASSE avant la fin de l'année. Selon L’Équipe, celle-ci pourrait même conduire des repreneurs à se retirer en raison des mauvais résultats sportifs des Verts.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert