La détresse des Verts hier après le nouveau csc de Kolo
La détresse des Verts hier après le nouveau csc de KoloCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « L'ASSE au bord du gouffre, Kolo creuse sa tombe et les supporters chantent encore ! »

Battue par Monaco (1-4), l'ASSE, encore plombée par un csc de Timothée Kolodziejczak, s'est encore un peu plus enfoncée au classement, même si elle est assurée de rester 18e avant les quatre dernières journées de championnat...

Zapping But! Football Club ASSE : descente, coup de balai, les fausses bonnes idées qui circulent

La hiérarchie a été respectée samedi soir entre l'AS Monaco et l'ASSE. Sans trop forcer, les Monégasques ont obtenu une 6e victoire de rang face à des Verts qui ont encore fait étalage de lacunes très inquiétantes. Depuis la dernière trêve internationale, leur défense a encaissé 17 buts en 5 matches. Soit une moyenne de 3,4 buts encaissés par match, supérieure à celle de Claude Puel (2,2 buts par match) lors des 17 premières journées de championnat. A quatre journées de la fin, Pascal Dupraz n'a pas trop de souci à se faire pour son poste, mais pour sa mission maintien, c'est autre chose... « On a marqué quatre buts mais on aurait pu en marquer plus », a glissé Philippe Clément, l'entraîneur monégasque, après la rencontre. Sans un tir de Boadu repoussé par le poteau de Bernardoni, l'addition aurait en effet pu être plus salée encore pour des Verts qui ont laissé des boulevards à leurs adversaires. Symbole de cette fébrilité, Timothée Kolodziejczak a encore marqué contre son camp, après avoir perdu le ballon sur le 2e but monégasque. Son deuxième csc en quatre matches après celui face à Marseille (2-4)...

Les Verts doivent encore prendre des points, mais on se demande où et comment

Conspué par le public, le défenseur en a pleuré dans le vestiaire. « Ce sera une raison de plus de nous maintenir », a soutenu Dupraz, qui a aussi dit qu'il allait « chercher des solutions ». Il devra vite en trouver puisqu'il ne reste plus que quatre matches à disputer, et on lui souhaite bonne chance pour corriger le tir défensivement vu la forme actuelle de Kolo, Mangala ou encore Moukoudi, sans parler bien-sûr de Gnagnon, symbole d'un recrutement hivernal qui vire au fiasco depuis la blessure de Falaye Sacko. Offensivement, la bonne nouvelle est venue d'Hamouma, enfin de retour. Mais avant d'aller à Rennes et à Nice, puis de finir contre Reims et à Nantes, c'est cette défense gruyère qui inquiète. A tel point que l'on se demande où et comment les Verts vont bien pouvoir prendre les points qu'il leur manque pour se maintenir en L1... Assurés d'être toujours 18e avant d'aller à Rennes le week-end prochain, ils vont suivre ce dimanche les résultats de leurs concurrents directs, en espérant que Bordeaux (19e) ne gagnera pas à Nantes, puisqu'un succès à la Beaujoire permettrait aux Girondins de revenir à 1 point. Dupraz a dit qu'il aurait signé des deux mains à son arrivée pour une place de barragiste. Aujourd'hui, vu le niveau de son équipe et le calendrier à venir, beaucoup de supporters signeraient eux aussi pour terminer 18e. L'ASSE en est là. Ce qui n'a pas empêché ses supporters de mettre une ambiance de folie hier, en particulier lors des trente minutes d'interruption du match, alors qu'il y avait 3-1 pour Monaco. Histoire de montrer une fois encore que oui, bien sûr, ce public mérite une équipe digne de lui et de sa ferveur extraordinaire.

 

Pour résumer

Battue par Monaco (1-4), l'ASSE, encore plombée par un csc de Timothée Kolodziejczak, s'est encore un peu plus enfoncée au classement, même si elle est assurée de rester 18e avant les quatre dernières journées de championnat...Ce qui n'a pas empêché ses supporters de mettre une ambiance de folie hier, en particulier lors des trente minutes d'interruption du match, alors qu'il y avait 3-1 pour Monaco...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.