Ryad Boudebouz, ici avec Arnaud Nordin
Ryad Boudebouz, ici avec Arnaud NordinCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

ASSE - L'analyse de Laurent Hess : « Ryad Boudebouz envoie un message, les supporters aussi »

L'ASSE est en 8e de finale de Coupe de France et de sa victoire contre les amateurs de Jura Sud (4-1) hier, on retiendra avant tout la prestation de Ryad Boudebouz, excellent. Mais aussi le comportement des supporters stéphanois, dans leur parcage...

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : La question de la semaine

L'histoire ne s'est pas répétée... Jura Sud avait sorti l'ASSE de la Coupe de France en 1998 mais dimanche, la hiérarchie a été respectée entre le dernier de L1 et les pensionnaires de N2, 13es de leur groupe. A Louhans-Cuiseaux, les Verts ne se sont pas ratés pour leur premier match de la nouvelle année. Après avoir sorti Lyon-Duchère (1-0) en décembre, pour leur entrée en lice, grâce à un but d'Arnaud Nordin, ils n'ont guère tremblé pour filer en 8es de finale, en écartant assez aisément de faibles jurassiens (4-1).

Les Verts sont en 8es mais l'essentiel est ailleurs, évidemment

Avec deux buts de Mickaël Nadé et Arnaud Nordin dans le premier quart d'heure, il n'y a pas vraiment eu photo au stade de Bram, même si l'ASSE s'est un peu endormie à l'heure de jeu, ce dont a profité Jura Sud pour réduire le score grâce à Tiago Moura, son maître à jouer brésilien. Un « suspens » de courte durée puisque Bakary Sako, pour son retour, a transformé un penalty dans la foulée, avant un 4e but signé Ryad Boudebouz, sur un coup franc lointain. Un Boudebouz très en vue, nettement au dessus du lot, qui a montré à quel point il avait été aberrant de se passer si longtemps de ses services sous l'ère Claude Puel, et sur qui Pascal Dupraz ne devrait pas manquer de s'appuyer dans son opération maintien. Les autres satisfactions de ce match dont on ne saurait tirer de vrais enseignements sont venues du comportement de la charnière Nadé-Kolo, d'Aimen Moueffek, entreprenant dans l'entrejeu, de Nordin, avec sa vitesse, et de Sako, buteur dès son retour.

Pour aller chercher le maintien, il faudra de vrais renforts

Mais il faudra d'autres renforts que Sako et Joris Gnagnon, dont Dupraz dit qu'il est « hors de forme », pour que les Verts réussissent leur deuxième partie de saison. Et qu'ils se maintiennent en L1. Car leur objectif de ce début d'année est là, évidemment, et les supporters présents à Louhans-Cuiseaux l'ont rappelé, à leur manière. Les fumigènes qui ont provoqué l'interruption de la partie pendant vingt minutes, peu après le coup d'envoi, ont montré à quel point la Coupe de France peut être secondaire à leurs yeux. Les feux d'artifices tirés après la qualification aussi. Ce comportement laisse planer la menace de sanctions de la part de la FFF. Et il rappelle le ras le bol des Ultras par rapport à la situation du club et à des actionnaires qui sont toujours là, fidèles au poste, malgré les beaux discours sur leur volonté de passer la main avant la fin de l'année 2021...

 

Pour résumer

L'ASSE est en 8e de finale de Coupe de France et de sa victoire contre les amateurs de Jura Sud (4-1) hier, on retiendra avant tout la prestation de Ryad Boudebouz, excellent. Mais aussi le comportement des supporters stéphanois, dans leur parcage...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS