Pascal Dupraz
Pascal DuprazCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
EN CHUTE LIBRE

ASSE - L'analyse de Laurent Hess : « Sans vrais renforts, ces Verts sont déjà morts »

L'ASSE s'est encore un peu plus enfoncée au classement en concédant une 5e défaite consécutive, hier face à Nantes (0-1). De toute évidence, son salut passera par un bon Mercato.

Zapping But! Football Club ASSE : La question de la semaine

Et de 5. C'est par une 5e défaite consécutive, la 10e de l'année à Geoffroy-Guichard, que l'ASSE a bouclé sa première partie de saison catastrophique. Les Verts affichent toujours 12 points au compteur, en 19 journées. Pourtant, le FC Nantes, privé de son maître à jouer Ludovic Blas, suspendu, est apparu plus emprunté qu'autre chose dans un Chaudron frigorifié, mais un éclair de Kolo Muani et quelques arrêts de Lafont ont suffi aux Canaris pour s'imposer. Un 3e succès de rang qui les fait grimper à la 7e place du classement. A l'issue de la rencontre, Antoine Kombouaré a eu des mots sympas à l'endroit des Verts, comme s'il avait de la peine pour eux, et de Pascal Dupraz, à qui il a souhaité d'avoir la même réussite que lui l'an dernier, rappelant au passage que Nantes n'avait que 15 points à ce stade là de la saison. C'est trois de plus que l'ASSE, ce qui situe l'ampleur de la tâche qui attend Dupraz.

La situation est de plus en plus critique

Un Dupraz qui, après son baptême du feu dans le Chaudron, a fait son mea culpa par rapport à sa compo de départ, plutôt défensive avec Trauco ailier gauche, Nordin à droite et Boudebouz en soutien de Khazri. Il y a eu du mieux au retour des vestiaires avec l'entrée en jeu d'un Aouchiche plutôt inspiré, mais Nordin a buté sur Lafont, Khazri aussi, et les Verts en ont donc été quitte pour un nouveau revers. « J'ai envie de voir des morts de faim sur le terrain », avait dit Dupraz avant la rencontre.

Plutôt raté vue l'entame ô combien timorée de son équipe... Le Savoyard, qui a écarté le pauvre Ignacio Ramirez, a glissé dans sa conférence de presse d'après-match que le visage « plus technique » affiché en deuxième mi-temps était « porteur d'espoir ». Et il a surtout dit que le Mercato serait important : « Il faudra bien renforcer l'équipe ». Un euphémisme. Une question de vie ou de mort pour les Verts, qui comptent à présent 4 points de retard sur le 18e et le 19e, Metz et Lorient. Et qui y vont tout droit, en l'état, tant l'encéphalogramme semble désespérément plat.

 

Pour résumer

L'ASSE s'est encore un peu plus enfoncée au classement en concédant une 5e défaite consécutive, hier face à Nantes (0-1). De toute évidence, son salut passera par un bon Mercato. « Il faudra bien renforcer l'équipe », a d'ailleurs glissé Pascal Dupraz...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS