ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Une dernière défaite sous forme de piqûre de rappel »
Aouchiche, ici aux prises avec ChafikCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
A VOULOIR JOUER TROP JEUNES...

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « Une dernière défaite sous forme de piqûre de rappel »

La défaite de l'ASSE hier contre Dijon (0-1) est venue rappeler qu'en jouant très jeune, les Verts ont rarement eu des résultats cette saison...

Zapping But! Football Club ASSE : Adao Carvalho, troisième actionnaire des Verts, brise le silence

Les bonnes nouvelles pour les supporters de l'ASSE sont venues hier soir de Lille, sacré champion de France avec Christophe Galtier (et Jonathan Bamba), et de Lyon, privé de Ligue des champions par Nice avec un but de William Saliba célébré par un chuuuut de l'ancien stéphanois. Mais difficile en revanche pour les supporters des Verts de se réjouir du dernier match de leur équipe, qui a concédé face à la lanterne rouge dijonnaise sa 8e défaite de la saison à domicile (0-1). Après son match nul à l'aller (0-0), l'ASSE aura donc été la seule équipe de L1 à ne pas battre le DFCO cette saison, et à ne pas lui inscrire le moindre but.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Debuchy et Hamouma ont manqué

Hier, les Verts, sans Mathieu Debuchy et Romain Hamouma, qui ont préféré faire l'impasse sur la rencontre de peur de se blesser, comme Kévin Monnet-Paquet, ont bien débuté, mais ils ont vite baissé le pied et n'ont jamais été en mesure de recoller au score après le but de Kamara, Kanouté ratant même l'occasion de doubler la mise pour Dijon sur un penalty expédié sur le poteau d'Etienne Green.

Des jeunes bien trop tendres... même pour Dijon

Et en fin de match, avec sur le terrain une équipe très juvénile et réduite à dix suite à la blessure d'Aimen Moueffek, avec Mathys Saban et Yanis Lhéry lancés dans le grand bain, la jeune classe verte a été d'une terrible impuissance. Si Claude Puel a mis en avant la prestation d'Adil Aouchiche et l'entrée en jeu de Maxence Rivera, cette « der » de la saison est venue rappeler à quel point l'ASSE aura souffert lorsque sa classe biberon a été orpheline de joueurs cadres. Dijon, qui comptait pas moins de 15 joueurs absents, restait pourtant sur quatre lourdes défaites, avec 17 buts encaissés lors de ces quatre dernières journées...

Pas de quoi rassurer pour la saison à venir, donc, côté stéphanois, même si Puel a donné rendez-vous à la rentrée en glissant, après la rencontre : « Ces jeunes, laissez les mûrir et on en reparlera »... Un Puel qui a qualifié la saison des Verts de « satisfaisante » et d' « intéressante », lui qui estime qu'il y a eu « beaucoup de choses encourageantes », et notamment « des jeunes qui progressent ». Ce qui n'a pas franchement sauté aux yeux hier soir.

 

Pour résumer

Les Verts ont été trop tendres pour éviter la défaite face à Dijon

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS