Mostafa Mohamed
Mostafa MohamedCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
FEUILLETONS

ASSE : l'année 2021 des Verts marquée par une Arlésienne et un gros gag

L'année 2021 a été très difficile pour l'ASSE. Et pas seulement sur le terrain...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur la gestion de l'espoir Bilal Benkhedim

L'Arlésienne de l'année, c'est Mostafa Mohamed

Viendra, viendra pas ? L'ASSE avait fait de Mostafa Mohamed sa priorité de l'hiver dernier. Malgré ses soucis financiers, elle était prêt à payer un transfert de 5 M€ pour faire venir l'attaquant égyptien. Mais suite à une interview télévisée hallucinante de Roland Romeyer, le board de Zamalek, froissé, a finalement préféré prêter son buteur à Galatasaray. Rocambolesque !
 

Le gag de l'année, c'est la (non) vente du club

Vendront, vendront pas ? L'autre feuilleton de l'année 2021 a été celui de la vente du club, ou plutôt de sa non vente. Alors que le duo Caiazzo-Romeyer affirmait depuis le printemps dernier vouloir se retirer avant la fin de l'année, il est toujours là, contre vents et marées, malgré la colère des supporters. Et malgré des candidats au rachat plus ou moins farfelus, entre un Prince cambodgien qui serait sans le sou, un ancien président de l'OM (Jean-Michel Roussier) un temps privilégié par les actionnaires alors qu'il n'aurait jamais bouclé son tour de table, un milliardaire russe (Sergeï Lomakin) venu assister au match contre Paris (1-3) avant de disparaître aussitôt, et deux sponsors du cub (Olivier Markarian et Serge Bueno) qui pourraient s'unir mais qui n'ont pas vraiment l'air d'avoir les faveurs du duo...

Pour résumer

L'année 2021 a été très difficile pour l'ASSE. Et pas seulement sur le terrain... Elle a aussi été marquée par deux feuilletons : le vrai faux transferts de Mostafa Mohamed, et la vraie fausse vente du club, toujours propriété du duo Caiazzo-Romeyer...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS