Ultras de l'ASSE vendredi dernier contre Angers
Ultras de l'ASSE vendredi dernier contre AngersCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PAS D'ACCORD

ASSE : l'énorme coup de gueule après les sanctions de la Ligue

Le président de l'Union des Supporters Stéphanois s'est indigné contre l'interdiction de déplacement à Metz samedi et la fermeture des kops pour la réception de Clermont la semaine prochaine prononcées par la Ligue.

Zapping But! Football Club ASSE - OL: Le debrief d'après match

La commission de discipline de la Ligue s'est réunie dès lundi, en urgence, suite aux débordements survenus à Geoffroy-Guichard vendredi dernier face à Angers (2-2). Le jeu de dizaines de fumigènes par les deux kops à l'entrée des joueurs avait entraîné le report du coup d'envoi d'une heure, le temps de changer des filets de buts troués. La LFP a décidé de fermer le parcage visiteur de Metz, adversaire de l'ASSE samedi, et les deux kops pour la réception de Clermont dans dix jours. En attendant un meilleur examen du dossier.

Au micro de Radio Scoop, le président de l'Union des Supporters Stéphanois, Jean-Guy Riou, s'est insurgé sur ces sanctions collectives qui privent des passionnés n'ayant rien commis de répréhensible des matches de l'ASSE : "C'est inadmissible. Encore une fois, on va sur une sanction collective alors qu'il existe tout un arsenal administratif et judiciaire pour sanctionner les fauteurs de troubles. Là, on sanctionne potentiellement 42 000 supporters de l'AS Saint-Étienne. Le papy qui est abonné et pour qui le match est sa seule sortie de la semaine, le père et son fils qui se sont saignés pour prendre un abonnement et s'offrir un moment de loisirs. Eux n'ont pas jeté des fumigènes sur la pelouse".

"Où est la logique ?"

"On est aussi privés du déplacement à Metz, où est la logique ?, a poursuivi Jean-Louis Guy. L'incident se déroule à Saint-Étienne et on est interdit de parcage à Metz ?. La ministre chargée des Sports, Roxana Maracineanu, a déjà expliqué être contre ce type de sanctions qui touchent tout le monde. Et puis, personnellement, j'ai fait mon service militaire et les sanctions collectives étaient interdites à l'armée. Donc ça me met hors de moi de sanctionner tout un stade pour des faits de quelques-uns !"

Le président de l'USS ne comprend pas les sanctions contre l'ASSE

La LFP a décidé de fermer le kop stéphanois à Metz samedi et les deux virages du Chaudron pour la réception de Clermont. Des sanctions que ne comprend pas le président de l'Union des Supporters Stéphanois, qui privilégie des jugements individuels.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet