Bernard Caiazzo
Bernard CaiazzoCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCISION

ASSE : la proposition de Caiazzo pour lutter contre la Super League

Le président du conseil de surveillance de l'ASSE, Bernard Caiazzo, s'est exprimé sur le projet de Super League, qui a vu douze grands clubs européens prendre leurs distances avec l'UEFA.

On l'attendait davantage sur le sujet de la vente de l'AS Saint-Etienne mais Bernard Caiazzo, interrogé ce mardi par France Info, c'est exprimé sur l'autre grand sujet polémique du moment : la création de la Super League. Fidèle à son habitude, le président du conseil de surveillance de l'ASSE a fait une proposition pour tuer dans l'œuf la mutinerie des douze grands clubs européens.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"Je ne vois pas quels sont les moyens de pression des clubs"

"Je ne me sens pas du tout à l'aise avec ce football business qui fait beaucoup de mal à notre football, a-t-il déclaré. Il faut que tout joueur qui participe à ce genre de compétitions se retrouve automatiquement exclu des compétitions mondiales. Le plus important pour un joueur de football, c'est l'équipe nationale, participer aux Coupes du monde, aux Coupes d'Europe."

"C'est insultant pour les joueurs de football de croire que pour l'argent, ils sont prêts à tout. Ce n'est pas vrai. Avant tout, ce sont des compétiteurs, ils veulent gagner des matches, ils veulent participer à des grands événements. Les grands joueurs gagnent plus d'argent avec le digital, les réseaux sociaux, qu'avec les salaires qu'ils ont dans leur club donc sincèrement, je ne vois pas quels sont les moyens de pression que les clubs peuvent avoir sur les joueurs pour les obliger à faire ce genre de compétition et donc à abandonner la sélection nationale."

Pour résumer

Le co-président de l'ASSE, Bernard Caiazzo, estime qu'il faut réellement interdire aux joueurs participant à la Super League de jouer le Mondial ou l'Euro.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet