ASSE : Pierre Ménès avait réservé une première réponse cinglante aux supporters
Les supporters de l'ASSE en fusionCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

ASSE : Pierre Ménès avait réservé une première réponse cinglante aux supporters

Pierre Ménès a répondu sèchement aux supporters de l’ASSE, qui l’accusent de les avoir inclus dans le lot de ceux qui ont commis des exactions samedi à l’OM.

Les scènes de violence sont encore ancrées dans l’esprit collectif. Samedi, c’est un début d’insurrection auquel les supporters de l’OM se sont donnés à la Commanderie. Sans aucune retenue, une cinquantaine d’entre eux a manifesté puis a pénétré dans l’enceinte du club phocéen pour instaurer un climat de peur aux salariés du club phocéen. 

Pierre Ménès a rapidement fait un amalgame avec les groupes de supporters d’autres clubs récemment entrés en conflit avec la direction de leur club respectif. Ceux du FC Nantes et de l’ASSE ont ainsi été mentionnés par le consultant de Canal+, ce qui n’a pas plu aux intéressés et lui ont fait remarquer sur les réseaux sociaux.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

« Les mauvais exemples servent souvent plus que les bons »

La réponse de Ménès n’a pas traîné. « Je me suis pris des supporters stéphanois qui me disait : ‘Tu parles de nous mais on a juste interrompu pacifiquement l'entraînement’, a-t-il rappelé dans Pierrot Face Cam. Oui, mais vous avez quand même interrompu l'entraînement et ‘pacifiquement’ jusqu'à quand ? Sachant quand même que les mauvais exemples, malheureusement, servent souvent plus d'exemples que les bons."

C'était dit, avant même sa deuxième réponse cinglante mardi soir. 

Pour résumer

Coupable d'avoir inclus les supporters de l'ASSE dans le lot de ceux qui ont commis des exactions samedi à l’OM, Pierre Ménès leur a réservé une réponse sèche.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert