Pierre Ménès
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TRANCHANT

ASSE : la réponse très cash de Pierre Ménès à ses critiques

Attaqué par les supporters de l'ASSE pour avoir fait l'amalgame entre les ultras verts et ceux de l'OM, le journaliste de Canal+ Pierre Ménès a mis les choses au point à sa façon : très cash.

Ce soir, France Bleu Saint-Etienne a invité Pierre Ménès sur son antenne afin que le journaliste de Canal+ précise sa pensée. En effet, samedi soir sur le plateau du Canal Football Club, il avait allumé les ultras de l'AS Saint-Etienne, de l'OM mais aussi du FC Nantes pour leurs manifestations diverses et variées. Il avait notamment fait le parallèle entre les descentes à l'Etrat et à la Commanderie, sachant que l'une s'était déroulée pacifiquement et conclue avec des chants à la gloire des Verts alors que l'autre s'était terminée avec beaucoup de casse.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"Les gens comprennent le français ou pas ?!?"

Fidèle à son personnage, Ménès a versé dans la provocation, invitant les supporters stéphanois s'étant sentis blessés par ses propos à aller se faire soigner… "Les gens comprennent le français ou pas ?!? Si les gens voient là-dedans une attaque contre les supporters de Saint-Etienne, il faut qu’ils se fassent soigner d’urgence. Le problème, c’est qu’on ne peut plus critiquer. Et même quand on ne critique pas, les gens se sentent critiqués ! Franchement, c’est assez pénible à vivre. Et je crois que sur le CFC, vous l’avez senti, j’étais à la limite de pleurer."

"Je n’en peux plus de cette saison. JE N’EN PEUX PLUS. Il n’en faut pas beaucoup aux supporters pour être exaspérés mais c’est vrai qu’il y a beaucoup de problèmes. A Saint-Etienne, ils ne sont pas contents et je serais dans le même état si j’étais à leur place vu la façon dont le club est dirigé, vu la façon dont il est entraîné, vu la façon dont les joueurs jouent."

Pour résumer

Le journaliste de Canal+ Pierre Ménès est revenu sur ses propos polémiques de samedi dernier à l'encontre des ultras de l'ASSE.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet