ASSE : les luttes d'influences pointées du doigt dans le processus de vente
Bernard Caiazzo et Roland RomeyerCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
INTERVIEW

ASSE : les luttes d'influences pointées du doigt dans le processus de vente

Le fait que les deux propriétaires de l'ASSE, Roland Romeyer et Bernard Caiazzo, ne soient d'accord sur rien poserait véritablement problème dans l'optique de la vente.

Zapping But! Football Club ASSE : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

Dans l'interview qu'il a accordée à écofoot, l'avocat d'affaires Didier Poulmaire revient sur la relation qu'entretiennent les deux propriétaires de l'ASSE, Bernard Caiazzo et Roland Romeyer. Selon lui, si cela ne risque pas de nuire in fine à la vente, le message est parasité, de même que les intentions réelles, sans parler du fait que c'est cela qui a certainement conduit les deux hommes à la conclusion que le mieux était d'arrêter les frais.

"L’adoption d’une structure dualiste, c’est-à-dire avec directoire et conseil de surveillance, n’est pas la forme la plus fréquemment choisie au niveau des sociétés commerciales en règle générale, et encore moins dans les clubs de football professionnel. C’est plutôt la formule du conseil d’administration avec un président à sa tête qui est la plus usuelle. La structure dualiste peut se justifier lorsqu’on souhaite clairement répartir les rôles entre un dirigeant opérationnel, qui prend la présidence du directoire, et un actionnaire plus contrôleur, qui prend la tête du conseil de surveillance."

"Il est évident que lorsque des désaccords surviennent entre le directoire et le conseil de surveillance, ceux-ci font entrer la société exploitant le club dans une situation de tension qui peut même déboucher sur une crise. Dans le cas de l’ASSE, on peut quand même remarquer que la cohabitation des deux actionnaires dans leur rôle respectif a plutôt été bien gérée pendant de nombreuses années."

Les désaccords Romeyer-Caiazzo pas une bonne chose pour l'ASSE

L'avocat d'affaires Didier Poulmaire estime que les désaccords entre les deux propriétaires de l'ASSE, Bernard Caiazzo et Roland Romeyer, sont néfastes pour l'avenir du club. Car ils parasitent le message sur la vente des Verts.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet