Les supporters de l'ASSE en fusion
Les supporters de l'ASSE en fusionCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
INSTRUCTION

ASSE : les sanctions arrivent après les incidents à Jura Sud, le dossier fait déjà des étincelles !

Les incidents provoqués par les ultras de l’ASSE dimanche à Louhans lors du 16e de finale (4-1) pourraient faire l’objet de lourdes sanctions. La FFF a prévu de se pencher sur ce dossier explosif dès ce jeudi.

Zapping But! Football Club ASSE : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

L’ASSE n’avait pas besoin de ça. Dimanche, les ultras présents à Louhans pour le 16e de finale de Coupe de France contre Jura Sud (4-1) ont mis le feu dans les tribunes, provoquant même l’arrêt du match pendant une vingtaine de minutes. Si aucune blessure ou dégradation majeures ne sont finalement à déplorer, la FFF va se pencher sur ces nouveaux débordements et pourrait durement sanctionner le club forézien.

Selon RMC Sport, les incidents seront évoqués ce jeudi par la commission de discipline de la Fédération. Le dossier pourrait être placé en instruction. « La FFF juge qu'il s’agit là d’un cas "assez classique" puisque le match n’a pas été définitivement interrompu, explique la radio sportive. Il n’y a pas eu non plus d’atteinte à l’intégrité physique, qu'il s'agisse des acteurs ou des supporters. Ce dossier pourrait être placé en instruction, surtout que les Stéphanois sont en situation de récidive. »

En attendant, le dossier fait encore des étincelles du côté de Jura Sud. « La commission disciplinaire sera saisie. Ce sont des faits gravissimes qui se sont déroulés ! Je ne pense pas que notre club sera inquiété car nous avons tout mis en place pour que tout se passe bien, comme il avait été demandé par arrêté préfectoral, témoigne le secrétaire général du club Michel Dalloz dans Le Journal de Saône-et-Loire. Nous avons respecté le cahier des charges. Ce sont les Stéphanois qui ont mis le feu, c'est le cas de le dire. Après, si jamais, il est possible de faire appel des décisions rendues. Mais dans la jurisprudence, de nombreux cas existent avec des groupes d'ultras, et généralement ce sont les clubs qui posent des problèmes qui sont sanctionnés. Nous, nous espérons ne pas l'être. Nous voulions une fête du football, mais ça ne s'est pas déroulé comme on le voulait. Notre gardien de but et un ramasseur de balles ont été touchés par des pétards. Cet incident nous a imposé de retirer nos ramasseurs de balle, pour leur sécurité. »

Pour résumer

Les incidents provoqués par les ultras de l’ASSE dimanche à Louhans lors du 16e de finale (4-1) pourraient faire l’objet de lourdes sanctions. La FFF a prévu de se pencher sur ce dossier explosif dès ce jeudi en instruction.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert