ASSE : les secrets de l'explosion de Gourna-Douath
Lucas Gourna-DouathCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
AU-DESSUS DU LOT

ASSE : les secrets de l'explosion de Gourna-Douath

A seulement 17 ans, le milieu de l'ASSE Lucas Gourna-Douath impressionne partenaires, entraîneur et observateur. Mais sa progression est le fruit d'une vraie réflexion au centre de formation vert.

Il n'a que 17 ans mais impressionne déjà la Ligue 1, ce qui lui vaut l'intérêt de Chelsea, du RB Leipzig ou encore du Paris Saint-Germain. Lucas Gourna-Douath n'est pas toujours titularisé par Claude Puel à l'ASSE car le manager ne veut pas le voir se brûler les ailes. Mais il a déjà tout ce qu'il faut pour devenir un pilier des Verts (ou d'une autre équipe). Cela parce que ses éducateurs au centre de formation ont fait en sorte qu'il gomme progressivement ses rares défauts.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Il a notamment épuré sa communication

« Tout au long de sa formation, le jeune milieu a constamment été surclassé, peut-on lire dans L'Equipe du jour. Alors la découverte de la L1 n’était pour lui qu’un cap naturel à passer. Sans stress. « Au centre, les coaches Jean-Luc Dogon et Razik (Nedder) ont fait en sorte que je sois prêt. Ils ont développé mon cerveau avant mes qualités techniques. »

« « Lucas faisait beaucoup de différences grâce à ses capacités athlétiques (1,85m, 78kg) et il perdait peu de ballons, glisse-t-on dans son entourage. Il a fait beaucoup de séances vidéo individualisées pour devenir plus joueur, jouer vite, simple, mieux le jeu sans ballon. Et épurer sa communication. » C’est le domaine où Gourna-Douath se singularise : malgré son statut de benjamin, il n’hésite jamais à s’exprimer pour donner des consignes à ses coéquipiers, même à ceux qui ont deux fois son âge. Un vieux briscard qui n’a pas hésité, en janvier, à aller dialoguer avec les ultras, révoltés par la crise de résultats au cœur de l’hiver. »

Pour résumer

Si Lucas Gourna-Douath (17 ans) explose aujourd'hui chez les professionnels, c'est parce qu'il a été lentement façonné à l'ASSE.

Raphaël Nouet
Article écrit par Raphaël Nouet