Le mois de mars s'est terminé par la blessure de Sacko
Le mois de mars s'est terminé par la blessure de SackoCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
RETRO

ASSE : les Tops-Flops du mois de mars

Avec une victoire et deux matches nuls, les Verts ont été invaincus en mars. Mais il y avait sans doute mieux à faire, notamment contre Troyes (1-1)... Voici nos Tops-Flops.

Zapping But! Football Club ASSE : Les verts peuvent-ils éviter les barrages ?

Les TOPS

 

La victoire contre Metz (1-0)

Les Verts avaient débuté leur mois de mars par un match très important contre Metz, un concurrent direct pour le maintien. Un match remporté grâce à un but de Denis Bouanga, au terme d'une rencontre assez pauvre mais plutôt bien maitrisée, face à de faibles lorrains.

 

Le match nul à Lille (0-0)

Au terme d'une match fermé, l'ASSE a ramené un bon point de son déplacement à Lille, le champion de France en titre. Quelques jours avant leur 8e de finale retour de Ligue des champions face à Chelsea (1-2), les Dogues ont eu très peu d'occasions. Même si Paul Bernardoni a été sauvé par ses montants sur une frappe de Zeki Celik, le gros bloc défensif aligné par Dupraz a bien fonctionné.

 

L'entrée en jeu de Gourna-Douath face à Metz

Après une première mi-temps poussive, c'est au retour des vestiaires que les Verts avaient su trouver la faille contre Metz. Et Lucas Gourna-Douath, entré en jeu à la place de Zaydou Youssouf à la pause, avait bien redynamisé l'entre jeu stéphanois. Ce qui lui vaudra de débuter les deux matches suivants.

 

L'exploit des Amazones contre Lyon (1-1)

Dans une saison difficile, les Amazones ont réalisé l'exploit de prendre un point contre Lyon, qui avait remporté tous ses matches jusque là. Avec un but de Manon Uffren et un match héroïque de la gardienne canadienne, Emily Burns.

 

LES FLOPS

 

Le match nul contre Troyes (1-1)

Menés suite à un but de Lebo Mothiba, les Verts n'ont pu faire mieux que match nul face à des Troyens bien en place. L'égalisation est venue d'un penalty obtenu par Mahdi Camara, transformé par Ryad Boudebouz. Mais l'opération au classement n'a pas été celle que l'on espérait, l'ASSE restant 18e, au grand dam d'un Chaudron qui déçu de sa prestation.

 

La prestation de Bouanga contre Troyes

Les Verts se sont ratés contre Troyes, et en particulier Denis Bouanga. Alors qu'il restait sur des matches convaincants, avec notamment deux passes décisives contre Strasbourg (2-2) et deux buts inscrits à Paris (1-3) et face à Metz (1-0), l'attaquant gabonais a tout raté face à l'Estac. Les propos de Dupraz, qui avait loué ses qualités de « joueur de Ligue des champions », n'auraient-ils pas eu l'effet escompté ?

 

La blessure de Sacko

Contre Troyes, plus que le match nul, c'est la blessure de Falaye Sacko qui est venue gâcher la soirée. Une blessure ligamentaire, au genou droit, qui a déstabilisé l'équipe face à l'Estac et la privera du Malien pour la fin de saison. Un gros couac.

 

La blessure de Khazri

Sur le banc lors des deux matches précédents après avoir vu ses douleurs à une cheville se réveiller, Wahbi Khazri a dû déclarer forfait pour les barrages de qualifications à la Coupe du monde contre le Mali. Pas vraiment une bonne nouvelle à l'aube du sprint final de la saison...

Pour résumer

Avec une victoire et deux matches nuls, les Verts ont été invaincus en mars. Mais il y avait sans doute mieux à faire, notamment contre Troyes (1-1)... Parmi les Tops-Flops, il y a cette blessure de Falaye Sacko, face à l'Estac...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.