ASSE – Mercato : son arrivée, son intégration, ses objectifs... Anthony Modeste en dit plus
Anthony ModesteCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CONFIDENCES

ASSE – Mercato : son arrivée, son intégration, ses objectifs... Anthony Modeste en dit plus

Souriant et enthousiaste, Anthony Modeste ne cache pas sa joie d'avoir rejoint l'ASSE, où avait évolué son papa, Guy Modeste.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur Mathieu Debuchy

But! : Anthony, quelle a été votre réaction quand vous avez appris l'intérêt de l'ASSE ?

Anthony MODESTE : J'étais ravi. C'était le dernier jour du Mercato, à 16h. Jouer ici, c'est une fierté pour moi car comme tout le monde le sait, c'est l'ancien club de mon père. Pour moi, ça représente beaucoup. A moi de faire en sorte que l'histoire soit encore plus belle sur le terrain.

Ce n'est pas la première fois que l'ASSE s'intéresse à vous...

C'est vrai que mon nom a beaucoup été associé à Saint-Etienne. Mais ça n'avait pas pu se faire pour différentes raisons, notamment l'année où je suis parti à Hoffenheim. Là, ça s'est fait et je pense que c'est un signe que je sois là. Tout a été très très rapide. A 16 heures, mon agent m'a appelé pour me demander si j'étais intéressé par Saint-Etienne. J'ai dit oui, c'est un club mythique, mon père a joué là-bas donc si c'est possible de le faire pourquoi pas. De toute façon à Cologne, du temps de jeu, je n'en avais pas beaucoup. Je veux remercier Cologne et l'ASSE comme l'opération a pu se faire assez rapidement.

Quelles sont vos premières impressions ?

Tout se passe très bien. Il y a eu rapidement un match pour me mettre dans le bain. Je remercie les gars de m’avoir aussi bien accueilli.

Vous auriez pu marquer...

Oui, sur cette tête. Je m'en suis voulu. Mais la prochaine fois, ce sera au fond !

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

« Il y a un bon groupe, avec pas mal de jeunes. Je suis là aussi pour les accompagner. C'est ma quatorzième saison chez les professionnels. Je connais le métier, je sais comment ça se passe. Je vais les encadrer »

Pourquoi avoir pris le numéro 14 ?

Il n'y a pas de raison particulière. Honnêtement, il n'y avait plus beaucoup de choix !

Quelle impression vous fait ce groupe ?

Il y a un bon groupe, avec pas mal de jeunes. Je suis là aussi pour les accompagner. C'est ma quatorzième saison chez les professionnels. Je connais le métier, je sais comment ça se passe. Je vais les encadrer. Et honnêtement je suis impressionné parce que je trouve qu’il y a vraiment une très bonne équipe. Je sais que je vais me régaler ici.

Votre arrive suscite pas mal d'attente...

Je sais. C'est bien d'avoir des responsabilités. Je suis capable de les assumer. C’est un plaisir de partager. Il y a toujours besoin de rassurer les plus jeunes. On a aussi un coach qui les aide, qui est habitué à ça.

Que pensez-vous pouvoir apporter à l'équipe, à part votre expérience ?

Mes qualités c’est d’être un buteur. Il faut se remettre dans le bain mais ça ne se perd pas, c'est comme le vélo. J'ai marqué énormément en Allemagne. J'espère être décisif. Je suis payé pour ça.

Vous vous êtes bien entendus avec Romain Hamouma...

On s’entend bien oui. Ça pourrait passer avec d’autres aussi, il faudra des automatismes. Les bons joueurs s’entendent très bien et très vite.

Vous êtes prêté sans option d'achat. Est-ce à dire que vous ne serez là que jusqu'en juin ?

On verra. Il n'y a pas d'option, c'est vrai. Mais on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Tout ce que je sais c’est que je vais faire en sorte de rester le plus possible sur le terrain, de m’amuser avec mes coéquipiers. A Cologne, j'étais souvent sur le banc. Ce n'est pas trop mon délire. Jre veux retrouver le plaisir.

Que retenez-vous de votre expérience en Chine ?

Toute expérience est bonne à prendre. Mais là-bas j’étais seul, sans ma famille. Ce n’était pas facile. J’ai fait le choix de repartir, pour ça et pour d'autres raisons.