ASSE – Nîmes (2-2) : les Tops et les Flops du nul des Verts
Wahbi KhazriCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos

ASSE – Nîmes (2-2) : les Tops et les Flops du nul des Verts

L'ASSE, face à un adversaire nîmois à sa portée, a laissé passer l'occasion de prendre trois points précieux. Certaines faillites coûtent cher.

Les Tops

Nordin, le Monsieur Plus du moment

Faute de ne pas pouvoir compter sur un attaquant réellement efficace, Claude Puel est obligé de miser sur les éclairs épisodiques de son secteur offensif. En ce moment, la période semble favorable à Arnaud Nordin. Déjà buteur d'une magnifique frappe enroulée face à Bordeaux cette semaine, Nordin a remis cela ce dimanche avec une belle demi-volée à l'entrée de sa surface. Ce qui récompense un match plein où il n'a pas compté ses efforts.

Aouchiche a marqué des points

Suite à la blessure rapide de Wahbi Khazri, et souhaitant sans doute épargner Denis Bouanga dans une période où les matchs s'enchaînent, Claude Puel a lancé Adil Aouchiche dès le quart d'heure de jeu. Le milieu arrivé du PSG a marqué des points avec une apparition convaincante. Certes, tout n'a pas été parfait et son occasion ratée à la 70e minute aurait pu (dû ?) offrir la victoire aux Verts. Mais par sa technique, son jeu de passe et son sens du jeu, Aouchiche a montré de belles choses. Sa remise de la hanche pour Nordin sur le but du 2-2 est la preuve de son flair.

Moukoudi dépasse sa fonction

Le sergent défensif, Harold Moukoudi, a une nouvelle fois montré son importance dans la défense stéphanoise ce dimanche. Son impact physique reste précieux défensivement. Et Moukoudi en a également profité dans l'apport offensif. En s'imposant sur corner, il a cru mettre les siens sur les bons rails. Malheureusement, ses partenaires ont baissé de pied par la suite, avant que le Camerounais soit sanctionné d'un penalty loin d'être évident...

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

Les Flops

Wahbi Khazri, cauchemar éclair

C'est un dimanche cauchemardesque que Wahbi Khazri a vécu sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. L'attaquant tunisien était titularisé par Claude Puel mais en un gros quart d'heure seulement, tout a été de travers pour lui. Après avoir loupé une occasion en position idéale sur un joli centre de Nordin, Khazri a ensuite délivré une passe décisive involontaire pour Ahlinvi sur un retour défensif malheureux... avant de sortir blessé aux adducteurs sur la même action. Un enchaînement de pépins assez rare.

Ryad Boudebouz

Après Angers puis Bordeaux, Claude Puel a décidé d'aligner une nouvelle fois Ryad Boudebouz en position de meneur de jeu des Verts. Le numéro 10 algérien a néanmoins déçu avec une performance compliquée. En plus d'un manque d'impact dans le jeu, Boudebouz a également compliqué la tâche des Verts en butant sur Reynet dans un penalty qu'il n'a pas su convertir. Remplacé dès l'heure de jeu par Jean-Philippe Krasso.

Un penalty contestable

Alors que Harold Moukoudi avait réalisé un match plutôt intéressant jusqu'alors, le défenseur stéphanois a été sanctionné d'un penalty juste avant l'heure de jeu pour une obstruction loin d'être évidente. Le musculeux stoppeur a eu le malheur de faire parler sa supériorité physique et l'arbitre l'a sanctionné avec un penalty très contestable.