Moulin et sa défense devancés par Marcelo, hier soir
Moulin et sa défense devancés par Marcelo, hier soir
par Laurent HESS
CORRECTION

ASSE – OL (0-5) : les notes des Verts, où ce qu'il en reste...

L'ASSE s'est un peu plus enfoncée au classement et dans la crise en se faisant étriller par l'OL, hier soir, à Geoffroy-Guichard. Voici nos notes pour les Stéphanois.

MOULIN (4)

Sur les 24 tirs lyonnais, il a encaissé 5 buts. Mais sa responsabilité n'est pas engagée et il a évité une défaite encore plus lourde, notamment en s'interposant aux pieds devant Depay (4e) et en allant chercher une frappe enroulée de Toko Ekambi (84e). Sauvé par sa barre sur un missile de De Sciglio (23e).

SISSOKO (3), puis NORDIN (4)

En difficulté à chacune de ses apparitions, Sissoko n'avait pas rassuré lors de son dernier match à Strasbourg (0-1) mais Puel lui a quand même renouvelé sa confiance en l'absence de Debuchy. Mais l'ancien clermontois a fait les frais de la réorganisation tactique de l'équipe à la mi-temps. Remplacé par NORDIN, qui a trouvé la barre de Lopes (56e).

CAMARA (4)

Reconduit en défense centrale après son match épatant à Strasbourg, il a été le moins mauvais joueur côté stéphanois. Un ballon enlevé de la tête à Toko Ekambi (14e) avant de reprendre De Sciglio (15e). Il a joué plusieurs fois les pompiers de service. Cette déroute n'est pas la sienne.

KOLODZIEJCZAK (2)

Puel l'a préféré à Sow, pourtant à son avantage à Strasbourg. Mal lui en a pris... Pour son premier match de l'année, Kolo, touché par le Covid à son retour de vacances, est complètement passé à côté de son derby. Ses relances n'ont pas contribué à rassurer et ses absences ont coûté cher. Un jaune orangée pour avoir descendu Toko Ekambi par derrière (54e). Un sale match.

TRAUCO (3), puis SOW

Sur son côté gauche, Trauco, il est vrai bien mal secondé par le jeune Gabard, a pris l'eau. Offensivement, il a rarement dépassé la zone médiane. Remplacé en fin de match par SOW.

GOURNA-DOUATH (3)

Le jeune milieu avait été étincelant contre le PSG (1-1). Mais pour son premier derby, aligné en sentinelle, il a coulé avec le navire. Sans consistance ni influence, que ce soit avec ou sans le ballon.

MOUEFFEK (3)

Une énorme occasion vendangée d'entrée de jeu sur un centre d'Hamouma (1ere). Ensuite, il s'est montré plus percutant lorsqu'il a évolué comme latéral droit, en deuxième mi-temps.
GABARD (2), puis BOUANGA (2)

Plutôt convaincant à Strasbourg pour sa première titularisation en L1, Gabard a eu beaucoup plus de mal contre Lyon. Il n'a pas bloqué les montées de Dubois qui a multiplié les centres, et il a eu beaucoup de déchet dans ses contrôles, ses passes. Puel a arrêté les frais à la mi-temps en le remplaçant par BOUANGA. Inexistant offensivement, le Gabonais est venu dévier le ballon dans les filets de Moulin, de la tête, sur le 5e but lyonnais...

NEYOU (2), puis YOUSSOUF

En pointe haute du 4-4-2 losange mis en place par Puel, Neyou a eu un mal fou à se situer en première mi-temps. S'il n'est pas un n°10, il est un n°6 mais il a été aussi mauvais lorsque Puel l'a remis à son poste de prédilection en seconde mi-temps ! Une grosse déception. Remplacé par YOUSSOUF.

ABI (2), puis AOUCHICHE

Titularisé après avoir été positif au Covid, Abi a débuté son match en dévissant complètement sa frappe du gauche (9e). Et il n'a pas été exempt de tout reproche sur deux buts lyonnais. Un match affreux... Remplacé par AOUCHICHE, dont on se demande bien pourquoi il joue si peu en ce moment...

HAMOUMA (4)

Mais que fait-il dans cette galère ? Un bon ballon pour Moueffek (1ere), un autre pour Abi (9e). Mais il n'a rien eu à se mettre sous la dent. Spectateur impuissant de la pauvreté technique affligeante de son équipe...

 

Pour résumer

L'ASSE a été humiliée hier par l'OL

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS