Etienne Green
Etienne GreenCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
PERSPECTIVES

ASSE : où en est vraiment Étienne Green ?

Prénom : Étienne. Nom : Green. Numéro 42. Formé à Saint-Étienne. A grandi à Saint-Étienne. Le gardien international espoir anglais a absolument tout pour être une icône du club, du moins, sur le papier. Suffisant pour être relancé comme rempart n°1 des Verts cette saison ?

Zapping But! Football Club L'AS Saint-Etienne : Pourquoi faut-il installer Green sur la durée ?

Annoncé comme étant au cœur du projet et placé sous les feux de tous les projecteurs dans la campagne de communication de l’AS Saint-Étienne, Étienne Green devra revenir rapidement au niveau après six mois d’inactivité. Aucune place ne semble scellée au jour d’aujourd’hui dans les plans de Laurent Batlles qui cherche un gardien expérimenté pour sécuriser le poste, les jeunes Fall et Ouennas offrant trop peu de garanties. Mais des garanties, Green en offre-t-il assez, lui-même ?

Cela fait maintenant six mois que le natif de Colchester n’a plus disputé une rencontre de football. Sa dernière apparition remonte au 11 décembre dernier lors d’un revers 0-2 à Reims, avec Julien Sablé sur le banc. Éloigné des terrains à cause d’une blessure, Green fut ensuite poussé vers le banc par Paul Bernardoni qui n’a jamais perdu la confiance de Pascal Dupraz en tant que numéro 1 malgré des prestations pas toujours convaincantes. Un choix sur lequel le nouveau n°42 des Verts est revenu, dans Le Progrès. « Quand on te dit du jour au lendemain qu’un gardien va arriver et que c’est lui qui va jouer, ce n’est pas évident. On ne comprend pas forcément mais on se doit d’accepter cette décision. Je ne pense pas que c’était un manque de confiance. Un coach (Pascal Dupraz) est venu pour une mission de six mois et a pris la décision de faire venir des joueurs. » Une décision qui n'avait pas fait l'unanimité, et qui n'aura pas eu les effets escomptés, malheureusement...

Perrin : « Personne ne part avec une place de titulaire acquise à 100% »

L'ASSE se retrouve aujourd'hui en L2, et Green, qui fêtera ses 22 ans mardi prochain, a vu sa progression freinée. Epatant dans la course au maintien début 2021, lorsqu'il avait profité de la mise à l'écart de Stéphane Ruffier et des absences conjuguées de Jessy Moulin et Stefan Bajic, Green, plus à la peine lors de la première partie de saison catastrophique de l'ASSE la saison dernière, devrait repartir titulaire. Mais sa marge de manœuvre s'annonce assez étroite...« Etienne Green numéro 1 ? C’est la vision du club et ce qu’on a présenté à Laurent Batlles. Après, il faut qu’Etienne donne satisfaction. Cela est valable pour tous les joueurs, personne ne part avec une place de titulaire acquise à 100 % », a indiqué Loïc Perrin. Laurent Batlles, lui, ne s'est pas encore vraiment exprimé sur ses intentions pour le poste de gardien de but. Mais comme But ! l'a révélé, il compte enrôler un portier expérimenté, avec des vues sur Jessy Moulin, qu'il avait fait venir à Troyes l'été dernier. Batlles veut couvrir ses arrières en cas de problème, et concurrencer davantage Green. On rappellera que lorsque Batlles entraînait au centre de formation à L’Étrat, c’est plutôt sur Bajic qu'il avait flashé, estimant que le nouveau gardien de Bristol City pouvait devenir le nouveau Ruffier. Si Green avait su davantage tirer son épingle du jeu en L1 que Bajic, il lui faudra entrer dans la saison de L2 du bon pied pour convaincre son nouvel entraîneur. « Le coach m’a demandé s’il pouvait compter sur moi, a-t-il expliqué. Je lui ai répondu que oui, carrément ! Je me sens bien ici, j’ai l’ambition d’être son gardien et d’avoir une place importante dans l’équipe, même en Ligue 2. Maintenant, c’est à moi de faire mes preuves ». Son objectif du moment.

Pour résumer

L'ASSE se retrouve aujourd'hui en L2, et Green, qui fêtera ses 22 ans mardi prochain, a vu sa progression freinée. Epatant dans la course au maintien début 2021, lorsqu'il avait profité de la mise à l'écart de Stéphane Ruffier et des absences conjuguées de Jessy Moulin et Stefan Bajic, Green, plus à la peine lors de la première partie de saison catastrophique de l'ASSE la saison dernière, devrait repartir titulaire. Mais sa marge de manœuvre s'annonce assez étroite...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.