Oleg Blokhine venant étreiner son Ballon d'Or lors du mythique ASSE - Dynamo Kiev 1976
Oleg Blokhine venant étreiner son Ballon d'Or lors du mythique ASSE - Dynamo Kiev 1976Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
HISTOIRE

ASSE - PSG : avant Messi, le Chaudron a eu ses Ballons d'Or

Dimanche, l'ASSE se prépare à accueillir pour la première fois le sextuple Ballon d'Or Lionel Messi dans son Chaudron. A quelques jours de l'annonce du lauréat 2021, c'est aussi l'occasion de revenir sur l'histoire des Ballon d'Or à Geoffroy-Guichard.

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : La question de la semaine

Dimanche, Geoffroy-Guichard garnira sa collection de Ballon d'Or en visite avec un nom prestigieux : celui de Lionel Messi, désormais au PSG et vainqueur à six reprises de ce trophée tant prisé (2009, 2010, 2011, 2012, 2015, 2019). Antre mythique, le Chaudron en a déjà accueilli un très grand nombre. Depuis la première visite de Raymond Kopa avec Reims le 1er novembre 1959 (défaite 5-2 des Verts), plusieurs se sont succédés et la plupart pour des évènements uniques. Seul Jean-Pierre Papin, unique – au moins jusqu'à lundi prochain - vainqueur du trophée sous le maillot d'un club français (l'OM en 1991), a vraiment été un visage régulier des habitués de Geoffroy-Guichard.

Platini, Ballon d'Or, cœur vert

Certes, les Verts ont eu leur propre Ballon d'Or avec Michel Platini, star des Verts entre 1979 et 1982, mais « Platoche » a remporté ses trois trophées sous les couleurs de la Juventus de Turin (1983, 1984 et 1985) et ne les aura célébré vraiment qu'une fois avec son ancien public lors de la liesse d'un France – Yougoslavie (3-2) où il signait un retentissant triplé le 19 juin 1984 durant un Euro historique pour lui et pour les Bleus.

Blokhine, Ballon d'Or terrassé

Les Ballons d'Or et l'ASSE se sont aussi croisés lors des années dorées des Verts. Eusebio, lauréat 1965, avait étrenné le sien avec Benfica, battu 1-0 en huitièmes de finale de Coupe des clubs champions le 30 novembre 1967 sur un but de Georges Bereta. En duo, Gerd Müller et Franz Beckenbauer s'étaient aussi présentés devant le public stéphanois le 9 avril 1975 avec le Bayern Munich (0-0) avant de retrouver un an plus tard les Verts... mais à Glasgow en finale de l'épopée. Mais l'image la plus marquante d'un Ballon d'Or dans le Forez durant les folles années Robert Herbin c'était sans nul doute l'affrontement avec le Kiev d'Oleg Blokhine, vainqueur du globe quelques mois plus tôt mais terrassé comme son équipe dans un Chaudron en fusion le 17 mars 1976 (3-0 pour l'ASSE). L'un des moments cultes des Verts de 1976.

CR7, Ballon d'Or séduit

Ces dernières années, on a aussi vu quelques Ballons d'Or à Saint-Etienne... Mais davantage pour des évènements périphériques. Le 20 avril 2015, pour un match de l'Unicef contre la pauvreté, Zinédine Zidane, Ballon d'Or 1998, ramenait le brésilien Ronaldo, lauréat 1997 et 2002, pour une rencontre amical contre une équipe All Star des Verts. Quelques mois plus tard, lors de l'Euro 2016, c'est un autre Ronaldo, Cristiano, qui découvrait l'ambiance particulière du Chaudron un soir de Portugal – Islande (1-1). Un match dont CR7 se souviendra surtout pour la beauté des hôtesses locales, lui qui avait échangé quelques regards avec l'une d'entre elles...

Ce dimanche (13h), l'ASSE reçoit le PSG à Geoffroy-Guichard. Sur France Pari, le succès des Verts est coté à 8 pour 5,40 le nul et 1,26 le succès des Franciliens. Venez vous faire de l'argent de poche sur France Pari.

Ils ont joué dans le Chaudron... avant leur Ballon d'Or

Si Lothar Matthaüs, George Weah, Michaël Owen, Ronaldinho ou encore Luka Modric ont également foulé la pelouse de Geoffroy-Guichard lors de leur carrière, ils ne l'ont jamais fait dans la peau d'un Ballon d'Or. Un peu plus de dix ans avant son sacre en 1990, l'Allemand a affronté les Verts dans le Chaudron avec le Borussia Mönchengladbach le 5 mars 1980 (victoire 4-1 pour lui). De son côté, le Libérien avait déjà quitté le PSG quand il a gagné le graal en 1995 et n'a pas croisé la route des Verts lors de la saison 2000-01 durant son court passage à l'OM. Vainqueur en 2001, Owen n'était encore qu'une jeune promesse de Liverpool lors du match mythique du Mondial 1998 Argentine – Angleterre (2-2). « Roni » a croisé la route des Verts avec Paris et lors d'un match amical dans le Chaudron en 2005 avec le FC Barcelone où il a même marqué mais n'a été récompensé du titre suprême qu'à la fin de cette année-là. Enfin, Luka Modric n'était pas encore Ballon d'Or lors du République Tchèque – Croatie de l'Euro 2016.

Les Ballon d'Or et Geoffroy-Guichard

Enceinte mythique, Geoffroy-Guichard a vu de nombreux Ballons d'Or fouler sa pelouse. Dimanche, la rencontre ASSE - PSG verra Lionel Messi garnir cette liste de prestige... Pour l'histoire du Chaudron et plus encore ! Nostalgie.