ASSE : quelle saison pour Charles Abi ?
Charles AbiCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
PERSPECTIVES

ASSE : quelle saison pour Charles Abi ?

Charles Abi est attendu au tournant pour ce nouvel exercice. Avec des performances décevantes depuis son arrivée chez les professionnels, le jeune attaquant doit encore convaincre.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur la gestion de l'espoir Bilal Benkhedim

Le 27 avril 2019, Charles Abi s’apprête, à tout juste 19 ans, à écrire sa première ligne dans la grande histoire de l’A.S.S.E. Sur la pelouse du Stade de France, il est sur le point d’offrir la quatrième Coupe Gambardella aux Verts. Pétri de crampes quelques minutes plus tôt, il fournit un dernier effort pour prendre de vitesse son adversaire direct et tromper le portier toulousain (2-0, 87e), lancé en profondeur par Bilal Benkhedim, auteur du premier but stéphanois. Les protégés de Razik Nedder s’imposent, Charles Abi est porté en héros.

Toujours en recherche de confiance et d'efficacité

Une exposition médiatique qui fait de lui l’un des joueurs les plus attendus pour les prochaines saisons. Mais plus de deux ans après avoir crevé l’écran, le natif de Clermont-Ferrand, auteur de 5 buts lors du parcours victorieux en Gambardella, peine à convaincre. Après trois petites apparitions en 2018-2019 avec Jean-Louis Gasset, c’est en 2019-2020 qu’il commence réellement à faire son trou. Peu voire pas utilisé par Ghislain Printant, c’est Claude Puel, fraîchement nommé, qui décide de le lancer dans un derby rentré dans les mémoires. Titulaire face aux Gones alors que l’A.S.S.E est au fond du trou, il participe à la victoire des siens, signée Robert Beric (1-0), mais une vilaine blessure (fissure à l’os du pied gauche) stoppe sa progression. 

 Dès son retour, l’Auvergnat bénéficie toujours de la confiance du Castrais, mais le déclic ne vient pas (un seul but face au Paris FC en Coupe de France). Comme d’autres joueurs, le Covid-19 ralentit son évolution, mais c’est surtout les blessures qui contrarient le gaucher. Présent pour l’excellent début de saison (3 victoires en 3 matchs) de l'ASSE l'an dernier, il se blesse à nouveau, au genou cette fois, à Marseille (2-0), et ne retrouve les terrains qu’en novembre. Sa première réalisation se fait attendre et n’intervient qu’en janvier face à Reims (1-3). S’en suivront deux autres à Nice (1-0) fin janvier, puis Reims (1-1) en février, et puis plus rien... En manque de confiance, Abi terminera la saison en toute discrétion, avec en plus, une blessure à l’ischio contre Lille (1-1).

 De retour à l’entraînement avec le groupe, Charles Abi n’hésite désormais plus à afficher ses intentions : « Après huit semaines, ça fait du bien. J'attendais cette reprise depuis un moment parce que j'avais envie de rejouer. J'ai mis deux semaines de plus à revenir que les autres, mais ça fait du bien. Physiquement je me sens bien, j'ai bien travaillé pour aussi. Je vais reprendre du rythme au fur et à mesure des entraînements et des matchs amicaux ». De nouveau en jambes, il doit surtout s’affirmer comme un véritable buteur.

Une position qui pose question

Si la concurrence n’est pas féroce, elle existe tout de même. Lors des matchs amicaux de pré-saison, Charles Abi a encore bénéficié de la confiance de Claude Puel, sans grande réussite. Certes, il a trouvé la faille face à Clermont-Ferrand (2-3) sur une jolie action individuelle, mais le reste est inquiétant. Aligné lors des derniers matches dans un couloir droit qui ne lui correspond pas du tout, Khazri prenant l'axe, l’attaquant n’a pas fait de différences. Malgré ses efforts, ses prises de balles ont été improductives. Plus à l’aise à gauche, où il avait été formé, Abi est barré par Denis Bouanga dans cette position. Et, les retours de Romain Hamouma et d’Arnaud Nordin pourraient l’éloigner du onze de départ. La saison n’a pas encore commencé qu’elle semble donc déjà compliquée pour Charles Abi. On verra dimanche contre Lorient s'il la débute sur le terrain, ou sur le banc...

Abi n'a pas levé les doutes

Malgré un but contre Clermont (2-3), Charles Abi a vécu une préparation assez compliqué. A l'image de l'ASSE, qui n'a remporté qu'un seul de ses matches amicaux, le jeune attaquant n'a pas rassuré avant les trois coups de la saison ce dimanche.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS