ASSE - Reims : Puel reste focus sur le maintien, Neyou explique le réveil des Verts
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

ASSE - Reims : Puel reste focus sur le maintien, Neyou explique le réveil des Verts

Présent en conférence de presse à la veille d'ASSE – Stade de Reims (samedi, 13 heures), Claude Puel a évoqué l'actualité des Verts. Morceaux choisis.

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

Le point santé et les choix à faire

« Il y a quelques bobos mais tout le monde est sur le pont et disponible. Retsos l’est. L’effectif est conséquent. Avec l’élimination en coupe ce n’est pas évident de concerner un maximum de joueurs. Il faut concerner tout le monde même si on ne peut pas donner du repos de jeu à tout le monde. Je veux continuer à développer tous les joueurs. On a besoin de tout le monde pour des entraînements de qualité. Des casse-tête pour composer mon équipe et notamment devant j’aurai aimé en avoir plus souvent. Il faut confirmer le match de Rennes.  » ».

Un match face à la réserve de Montpellier est programmé

« La réserve évoluera contre celle de Montpellier ce sales après-midi. Ça permettra de donner des temps de jeu. »

Sur l'envie d'oublier le match aller

« Je ne préfère pas trop parler du match aller à Reims. Il y a eu beaucoup de choses contraires indépendantes de notre volonté et qui ont influé sur le résultat final ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Supporters, recrues... Neyou analyse le redressement

Présent quelques minutes avant son coach, Yvan Neyou a tenté d'expliquer le réveil des Verts sur les derniers matches : « Tout le groupe grandit. On fait moins d'erreur, on est plus concentré. La venue des supporters il y a trois semaines nous a sans doute mis un peu face à nos responsabilités. On s'est rendu compte qu'il faut taper du poing sur la table pour renverser cette mauvaise tendance. On sait qu'ils sont encore là dans dix ou quinze ans ». Autre changement important : les arrivées d'Anthony Modeste et Pape Abou Cissé. « Ils nous apportent leur expérience et plus de densité physique, notamment sur les coups de pieds arrêtés. Et ce sont aussi de supers mecs. On s'entend tous très bien ».

Même s'il a connu un début d'année 2021 délicat, le Camerounais se sent mieux aujourd'hui : « Je me sens bien dans ce 4-4-2. Ca me permet de plus me projeter même si je n'ai pas la qualité technique de certains milieux. Quand je joue plus haut, il faut plus de patience car on touche moins de ballons. C'est mon défaut (…) J'ai du travailler pour contrôler mes émotions pour éviter de prendre des cartons. J'ai tendance à mettre trop de fougue à la récupération des ballons. J'ai travaillé la dessus avec le staff ».

Les objectifs n'ont pas changé

« On joue toujours le maintien même si on a une bonne période. Tout le monde s’accroche. On a des points à prendre, quatorze minimum à aller chercher. Chaque match est décisif. Pour le moment on est là où on est, concentré sur le match contre Reims, dont l’aller reste un douloureux souvenir. Ce sera différent du match à Rennes, où il faudra avoir le ballon. On a été efficace et ça fait du bien. Ça nous avait manqué ».

Une réflexion à venir sur le système

« Le match de Rennes était une rencontre dans une configuration particulière. Reims est un autre adversaire, on verra si nous sommes capables de bien faire dans un système similaire. On a des joueurs au milieu qui sont intéressants, complémentaires (...) On a des joueurs au milieu qui sont fiables dans la régularité. Aimen Moueffek arrive et Zaydou Youssouf commence à retrouver des sensations ».

Le réveil de Wahbi Khazri

« Wahbi Khazri a fait des efforts à l’entraînement et a eu la possibilité de s’exprimer. Il faut maintenant la capacité d’enchaîner et remplir la ligne de statistiques. C’est ce qu’on demande ».

Sur l'horaire inhabituel de Reims

« Jouer à 13 heures est un peu particulier. J’espère que ce ne sera pas trop souvent malgré le match supplémentaire à Angers et après celui à Nice. On partira en mise au vert en fin d’après-midi ».

Sur le rassemblement des supporters

« C’est sympa de leur part. On avait perdu l’habitude avec la pandémie. Tout ça nous manque. »

Pour résumer

Ce qu'il faut tenir des conférences de presse de Claude Puel et Yvan Neyou ce vendredi à la veille d'ASSE – Reims.