ASSE : Rivera, Edmilson, Krasso, Sissoko... que valent vraiment les jeunes pros ?
Maxence RiveraCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
PROSPECTS

ASSE : Rivera, Edmilson, Krasso, Sissoko... que valent vraiment les jeunes pros ?

Dans son effectif professionnel, l'ASSE compte de nombreux jeunes joueurs qui ont encore tout à prouver pour prétendre évoluer au sein de l'élite. Tour d'horizon.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur la gestion de l'espoir Bilal Benkhedim

Habitué à faire confiance aux jeunes joueurs, comme c'était le cas lorsqu'il était à Monaco, Lille, Lyon et Nice, Claude Puel est l'entraîneur de Ligue 1 qui a le plus lancé de jeunes en 2020-21 Pas moins de 10 joueurs issus du centre de formation ont effectué leurs débuts en L1 : Étienne Green (20 ans), Saïdou Sow (18 ans), Marvin Thsibuabua (19 ans), Baptiste Gabard (21 ans), Aïmen Moueffek (20 ans), Lucas Gourna-Douath (17 ans), Mathys Saban (19 ans), Abdoulaye Sidibé (19 ans), Tyrone Tormin (19 ans) et Yanis Lhéry (18 ans). Au total, l'ASSE est l'équipe de L1 qui a utilisé le plus de joueurs issus de son centre de formation (19), en ajoutant à liste Jessy Moulin, Arnaud Nordin, Charles Abi, Rayan Souici, Mahdi Camara, Stefan Bajic, Wesley Fofana, Maxence Rivera, et Bilal Benkhedim.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Une seconde chance pour Krasso ?

Toutefois, plusieurs jeunes, pour certains d'entre eux vainqueurs de la Gambardella en 2019, n'ont pas eu, ou très peu, la chance de porter le maillot vert lors de la saison écoulée, à l'image de Victor Petit, Abdoulaye Sidibé, Baptiste Gabard, Mathys Saban, Tyrone Tormin, Edmilson Correia, disparu des radars, Marvin Tshibuabua ou encore Bilal Benkhedim. Maxence Rivera a participé à 17 matches mais il n'a connu qu'une seule titularisation, vite écourtée, à Lens. Difficile, donc, de savoir s'il a le niveau requis pour évoluer en L1, ce qui vaut également pour Jean-Philippe Krasso, muet en 6 matches avec les Verts avant d'inscrire 5 buts en National avec Le Mans, lors de son prêt. Parmi les autres prêtés, le Grec Alexandros Katranis a encore un an de contrat, lui qui n'a jamais eu sa chance à l'ASSE où il s'était engagé à l'été 2017, en même temps qu'Assane Diousse.

Karamoko est déjà reparti

Egalement prêtés, Lamine Ghezali, qui n'a pas fait rembler les filets ni en L2 avec Châteauroux ni en National avec le SC Lyon, et Mickaël Nadé, promu en L2 avec QRM, ont encore un an de contrat. Ce n'est pas le cas de Rayan Souici, qui quitte le club cet été, sans avoir jamais vraiment eu sa chance, lui qui avait été annoncé comme l'un des meilleurs espoirs de l'ASSE chez les jeunes. Et trois joueurs arrivés en post-formation s'en vont, sans jamais avoir évoulé en équipe première : Jérémie Porsan-Clémenté, Lucas Llort et Sétigui Karamoko, qui ne sera resté qu'un an chez les Verts. Comme le Colombien Luis Sanchez et l'Ivoirien Aboubacar Kouyaté en 2019-20. Pas si simple de se faire une place au soleil. C'est ce que tenteront de réussirles quatre néo-pros que sont Abdoulaye Bakayoko (défenseur central de 18 ans), Ahmed Sidibé (milieu défensif de 19 ans), Stevens Leleux (défenseur polyvalent de 20 ans) et Louka Aymar (milieu défensif de 20 ans)...

Que valent vraiment les jeunes de l'ASSE ?

Dans son effectif, l'ASSE compte de nombreux jeunes joueurs sous contrats pros qui n'ont pas encore pu montrer qu'ils étaient au niveau requis pour la L1. Focus.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS