Roland Romeyer
Roland RomeyerCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CRISE

ASSE : Romeyer ironise sur la situation des Verts et la gestion des « deux clowns » !

Dans un entretien au Progrès, Roland Romeyer a fait preuve d'un certain cynisme sur la situation de l'ASSE...

Zapping But! Football Club ASSE : Adao Carvalho, troisième actionnaire des Verts, brise le silence

L'ASSE est 20e de L1 avec quatre points de retard sur le 19e et le 18e, et cinq point de retard sur le 17e, avec un goal average nettement inférieur à celui des autres mal classés (-23). Le club forézien joue avec le feu et cela fait trois saisons qu'il se bat pour son maintien. Il n'a plus d'argent alors qu'il a vendu ses bijoux de famille, ses meilleurs joueurs. Il ne dispose que de 200 000 € pour se renforcer lors de ce Mercato. Il vient de faire un chèque de près de 2 M€ pour se séparer de Claude Puel. Ses supporters sont aussi inquiets que mécontents, voire furieux pour ceux, de plus en plus nombreux, qui demandent le départ de son duo de présidents. Mais dans un entretien accordé au Progrès, cela n'a pas empêché Roland Romeyer de dire que l'ASSE « est en bon état de marche... »...

«Aujourd’hui, le club appartient à deux clowns (sic) qui n’ont pas les moyens financiers pour se battre avec les plus grosses équipes du championnat : Paris, Monaco, Nice, Rennes… Le club est en bon état de marche. On n’a pas une équipe pour être championne mais pas pour être dernière non plus. Tant que le club ne sera pas vendu, on ne pourra pas aller plus haut que la 10e place », a expliqué le président du Directoire. Des propos largement commentés depuis ce matin sur les différents sites dédiés au club forézien...

Pour résumer

Dans un entretien au Progrès, Roland Romeyer a fait preuve d'un certain cynisme sur la situation de l'ASSE... «Aujourd’hui, le club appartient à deux clowns (sic) qui n’ont pas les moyens financiers pour se battre avec les plus grosses équipes du championnat : Paris, Monaco, Nice, Rennes… Le club est en bon état de marche. On n’a pas une équipe pour être championne mais pas pour être dernière non plus. Tant que le club ne sera pas vendu, on ne pourra pas aller plus haut que la 10e place », a expliqué le président du Directoire.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS