Yvan Neyou, décote la plus marquante
Yvan Neyou, décote la plus marquanteCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DOSSIER

ASSE : sale temps pour les chouchous de Puel !

Trois mois après le départ de Claude Puel, la plupart des anciens protégés du Castrais sont en difficulté en cette fin de saison. Tour d'horizon...

Zapping But! Football Club ASSE : les Verts sans cellule de recrutement, un problème ?

Yvan NEYOU

Déniché par Tom Calvet, gendre et agent de Claude Puel, Yvan Neyou était devenu une pièce maitresse aux côtés de Mahdi Camara. Mais l'ancien joueur de la réserve de Braga, décevant en fin de saison dernière, est rentré dans le rang. Il n'est plus du tout un titulaire indiscutable et, pire, avant le match à Lorient, il n'était apparu qu'une seule fois sous la direction de Pascal Dupraz (face à Nantes le 22 décembre où il avait joué une mi-temps). Après une CAN passée sur le banc du Cameroun, qui ne l'a pas appelé pour les barrages de qualification à la Coupe du monde contre l'Algérie, le milieu de terrain enchaînait les contrariétés et les blessures. De retour en tant que remplaçant face aux Merlus, le Lion indomptable a remplacé Adil Aouchiche à l'heure de jeu... Avant d'être exclu sept minutes plus tard pour deux cartons rouges idiots. Quand ça veut pas...

Yvann MACON

Pour lui faire de la place, Puel n'avait pas souhaité retenir Mathieu Debuchy l'été dernier. Mais de retour d'une opération des ligaments croisés, Yvann Maçon a enchaîné les titularisations, et beaucoup trop forcé... au point de se blesser une première fois à l'automne, puis une deuxième fois cet hiver. Loin du niveau qui lui avait permis d'intégrer l'équipe de France Espoirs il y a un an et demi, l'ancien joueur de Dunkerque vient de faire son retour à l'entraînement après avoir subi une arthroscopie. Sans solution pour son couloir droit hormis Sada Thioub, le Haut-Savoyard espère que le Guadeloupéen pourra rejouer d'ici la fin de la saison.

Saidou SOW

Sur le flanc depuis son retour de la CAN, Saidou Sow a fini de soigner sa cheville. Il a repris l'entraînement collectif et devrait vite postuler à nouveau, même s'il n'était toujours pas dans le groupe le week-end dernier face à Lorient (2-6). Le jeune défenseur (19 ans) n'a plus joué en L1 depuis la déroute contre Rennes (0-5) début décembre. Son seul match avec Dupraz, c'était à Lyon-Duchère (1-0) en Coupe de France.

Etienne GREEN

Invité surprise du sprint final, la saison dernière, avant d'être promu n°1, Etienne Green déchante depuis l'été dernier. L'international Espoirs anglais a vécu une première partie de saison compliquée, il s'est blessé et a vu débarquer Paul Bernardoni cet hiver. Si bien qu'il ronge son frein sur le banc, même si Loïc Perrin a soutenu qu'il serait à nouveau le gardien titulaire la saison prochaine.

Maxence RIVERA

Puel croyait beaucoup en lui à son arrivée. Séduit par ses qualités techniques, son sens du dribble et son sang-froid devant le but, il disait le plus grand bien de Maxence Rivera. C'était il y a un peu plus de deux ans. Mais après quelques entrées en jeu sans relief la saison dernière, le petit attaquant est redescendu en réserve, où il peine à faire parler de lui, en N3 (2 buts cette saison)... Pascal Dupraz l'a appelé dans le groupe contre Marseille sans le faire entrer en jeu.

Baptiste GABARD

Baptiste Gabard avait signé un premier contrat professionnel à la demande de Claude Puel il y a tout juste un an. Mais le Castrais l'avait renvoyé en réserve quelques semaines après l'avoir intégré, après une mi-temps cauchemardesque contre Lyon (0-5). Prolongé à la demande de Puel jusqu'en juin 2023, ses perspectives se limitent à la N3.

Bryan DJILE

Passé professionnel à la demande de Puel l'été dernier après une ou deux entrées en jeu réussies durant la préparation, Bryan Djile (19 ans) n'a plus joué en L1 depuis son entrée en jeu catastrophique à Montpellier (0-2) en septembre dernier.

Mathys SABAN

Lancé dans le grand bain par Puel en fin de saison dernière, Mathys Saban réalise une saison très décevante en réserve. L'attaquant de 19 ans n'a inscrit qu'un but en N3.

Yanis LHERY

Lancé en L1 par Puel en fin de saison dernière contre Dijon (0-1), Yanis Lhéry est entré en jeu à cinq reprises en L1 entre décembre et janvier, avant de redescendre en réserve après une dernière apparition contre Lens (1-2). Il a inscrit 5 buts cette saison en N3, le dernier ce samedi face à Limonest (1-1).

Les chouchous de Puel en souffrance

Trois mois après le départ de Claude Puel, la plupart des anciens protégés du Castrais sont en difficulté en cette fin de saison. Tour d'horizon au cas par cas des laissés pour compte de l'ère Pascal Dupraz.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.