Mickaël Nadé
Mickaël NadéCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
REVELATION

ASSE : Mickaël Nadé, les dessous de sa résurrection

Promu en L2 la saison passée avec QRM, Mickaël Nadé est aujourd'hui un titulaire à l'ASSE, alors qu'il n'entrait plus du tout dans les plans du club il y a encore un an.

Zapping But! Football Club ASSE : top 10 des valeurs marchandes des Verts

L'invité surprise de la saison, à l'ASSE, c'est lui. C'est forcément lui. A 23 ans, Mickaël Nadé vient d'enchaîner à Lille (0-0) une 12e titularisation de rang en L1. Il est à dix journées de la fin du championnat le 3e joueur stéphanois à avoir le plus de temps de jeu, jusqu'ici, derrière Mahdi Camara et Timothée Kolodziejczak. Ce qui était complètement impensable il y a à peine un an. Devenu indésirable dans le Forez après avoir été lancé dans le grand bain par Christophe Galtier à 17 ans, sans lendemains, l'ancien pensionnaire du centre de formation, souvent blessé et relégué très loin dans la hiérarchie des défenseurs centraux, s'est relancé la saison passée du côté de la Normandie, en National, en aidant QRM à accéder en L2, sous les ordres de Bruno Irles, aujourd'hui à Troyes.

« Mon but, c’était vraiment de gagner ma place »

Un prêt couronné de succès, qui a incité Claude Puel à donnr sa chance au robuste gaucher l'été dernier lors des matches amicaux. Et cette chance, Nadé (23 ans), prolongé jusqu'en 2024, ne l'a pas laissée passer. Titulaire lors de la première journée de L1 contre Lorient (1-1), celui qui était surnommé « le nouveau Kurt Zouma » a ses débuts chez les pros n'a plus quitté le groupe, depuis, et s'est même signalé en inscrivant 2 buts. « Je n’ai même plus de souvenirs de mes premiers pas en L1 il y a cinq ans mais il faut le dire, j’étais aux oubliettes !, a confié le défenseur, sur RMC. Le déclic, je l’ai eu à Quevilly. On m’a convaincu d’y aller, notamment Razik Nedder, l’entraîneur de la réserve, qui m’a dit que ce serait bien pour moi de quitter mon confort, de voir autre chose. La montée en L2 m’a apporté, j'ai pu enchaîner à un niveau plus haut que la réserve de l’ASSE. J’avais aussi une forme de confiance à retrouver aussi. Je suis revenu sur la pointe des pieds, je me suis fait petit, mai j’ai écouté le coach Puel et son adjoint Jacky Bonnevay. Mon but, c’était vraiment de gagner ma place, de m'imposer en L1. » Ce but, Nadé est en passe de l'atteindre. Dans la saison galère des Verts, il s'est révélé et il confirme, match après match, en étant l'un des défenseurs les plus forts dans les duels, selon les stats Opta. « Techniquement, forcément, j’apprends tous les jours à l’entraînement. Avant j’avais du mal à enchaîner, à finir les matchs. Je jouais un match sur deux. J’étais souvent à l’agonie au bout de 60 minutes quand je n’enchaînais pas. Mais je suis très content aujourd’hui. »

« Une dynamique est lancée. Il reste encore beaucoup de matchs mais on croit fort au maintien. On va le faire »

De plus, l'ASSE va mieux. Elle sort la tête de l'eau depuis l'arrivée de Pascal Dupraz... «Le coach est très proche de nous, il sait nous motiver. Il est arrivé avec ses idées et nous avons adhéré à son projet. Il a discuté avec tout le monde. Pour lui, personne n’était à la cave. Cela a mis du baume au cœur de tout le monde. Nous n’avons plus le bonnet d’âne alors c'est sûr, le groupe a plus le sourire. Mais on s'est toujours accrochés. On savait qu'on ne méritait pas la place que l'on avait. Là, nous sommes plus légers. Une dynamique est lancée. Il reste encore beaucoup de matchs mais on croit fort au maintien. On va le faire. Nous sommes des gagneurs. Nous savons où nous voulons aller et nous allons tout faire pour y arriver. »

Avec Dupraz, il a joué toutes les minutes !

En 13 matches disputés sous l'ère Pascal Dupraz, Mickaël Nadé, leader au classement des Lauriers de But ! Saint-Etienne cette saison, a joué 1170 minutes. Il est le seul joueur avec Timothée Kolodziejczak a avoir disputé tous les matches dans leur intégralité.

Pour résumer

Promu en L2 la saison passée avec QRM, Mickaël Nadé est aujourd'hui un titulaire à l'ASSE alors qu'il n'entrait plus du tout dans les plans du club il y a encore un an. Un retour d'enfer que le défenseur doit avant tout à sa force de caractère.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.