Claude Puel
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CONF' DE PRESSE

ASSE - Stade Rennais : le discours surréaliste de Claude Puel

Le manager de l'ASSE, Claude Puel, n'a pas versé dans le catastrophisme après l'humiliation à Geoffroy-Guichard contre le Stade Rennais (0-5), qui laisse les Verts à la dernière place du classement de Ligue 1.

Zapping But! Football Club ASSE : l'hommage des Verts à Loïc Perrin
Comme après chaque lourde défaite depuis le début de son mandat, Claude Puel n'a pas voulu dramatiser ce dimanche après-midi. Histoire de ne pas plomber un peu plus une jeune garde de l'ASSE qui venait d'en prendre cinq à Geoffroy-Guichard contre le Stade Rennais (0-5). Seulement, son discours est forcément inaudible en cette période très tendue au sein et autour du club…

"On fait une bonne entame, voire une très bonne. C'est dommage, on ne concrétise pas, on n'a pas été efficaces. Harold (Moukoudi), qui avait bien débuté, a dû sortir sur blessure et, derrière, on n'a pas été vigilants. Il y a eu ensuite beaucoup de difficultés, on s'est délité face à une équipe joueuse qui a de la qualité. C'est la difficulté d'un groupe qui vit des moments difficiles. On est dans un sujet compliqué depuis le début de saison. On s'emploie tous à remonter tout le monde psychologiquement. Ce n'est pas facile. Moi ? Ce n'est pas le sujet. Je veux être en capacité d'entreprendre. On est aussi l'équipe qui touche le plus les montants en Europe, il y a des scénarios contraires. Je ne connais pas d'autre solution que de faire face, de se battre. De se relever."

Claude Puel tente de faire face après l'humiliation

Le manager de l'ASSE, Claude Puel, a tenté de minimiser l'importance de la défaite à domicile contre le Stade Rennais (0-5). Selon lui, il y a eu un scénario défavorable, comme la sortie sur blessure de Moukoudi ou un des poteaux.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet