ASSE : Trauco lâche ses vérités, Puel déterminé avant Dijon
Credit Photo - ICON SPORT
par Benjamin Danet
CONFÉRENCE DE PRESSE

ASSE : Trauco lâche ses vérités, Puel déterminé avant Dijon

A deux jours du déplacement à Dijon, l'ASSE tient sa traditionnelle conférence de presse. Avec Miguel Trauco et Claude Puel derrière les micros. Voici ce qu'il faut en retenir.

Il y a quelques jours, face au LOSC, alors que l'ASSE obtenait enfin un point, celui du nul (1-1), un joueur stéphanois se mettait en évidence. Son nom ? Miguel Trauco. Plutôt surprenant quand on sait que le Péruvien n'est jamais entré dans les plans de Claude Puel, l'entraîneur des Verts lui ayant déjà bien fait comprendre qu'il pouvait se chercher une porte de sortie au cours du Mercato estival. Des propos relayés par nos confrères du Progrès.

Trauco est pourtant bien là. Et a rétabli certaines vérités, il y a quelques instants en conférence de presse. "Aucun joueur n'aime rester de côté. Je suis là et maintenant je veux lutter pour gagner ma place. Cette période sans jouer a ete sans doute la période la plus compliquée de ma carrière. Ma performance face à Lille est une confirmation de mon travail. Alors oui, être élu meilleur joueur du match, c'est une petite revanche. Il n'y a pas de différence à faire avec l'age, jeune ou moins jeune. On est tous des hommes. Bien sur, ceux qui ont de l'expérience doivent guider les plus jeunes."

Avant que Trauco insiste sur le match à venir, ce déplacement ô combien important face à Dijon. "Ce sera une partie difficile. Il nous reste cinq finales avant les fêtes. Il est important de prendre le maximum de points avant la trêve. On ne parle pas encore du maintien, tout simplement parce que je connais la qualité du groupe."

C'est ensuite Claude Puel, l'entraîneur de l'ASSE, qui s'est présentée donnant en premier lieu des nouvelles de l'infirmerie. "Retsos et Gabriel Silva seront indisponibles. L'infirmerie est presque vide et j'espère que ce sera le cas jusqu'à la trêve. On aura besoin de tout le monde avec l'enchaînement des matches. Pour ce match contre Dijon, j'espère qu'on sera capable d'apprendre de nos leçons et notamment du match contre Brest. On ne peut pas se permettre d'être moins concentré. La confiance, ça se construit, il faut aller la chercher. On ne peut pas descendre d'un certain niveau. Il faut être acteur des l'entame comme à Lyon ou face à Lille. Il nous faudra confirmer comme on l'a fait lors de l'approche contre Lille. Et avoir la même à Dijon qui, rappelons-le, est sur une très bonne période. On a perdu de la qualité technique en seconde période face à Lille. On a eu trop de déchets et perdu trop vite les ballons. On a eu moins d'application tactique également."

Quant au débat sur les jeunes, et les anciens, à qui Puel n'a pas fait confiance depuis le début de saison, Puel refuse de l'entretenir. Et peu importe qu'il revienne depuis le week-end dernier à une composition de départ plus classique avec plusieurs cadres jusque-là laissés sur la touche. "Je compte sur tout le monde, jeunes et moins jeunes même ceux qui sont moins apparus ces derniers temps. Parce que tout le monde peut apporter en débutant ou en rentrant." Puel est également revenu sur le récent match de Miguel Trauco, présent en conférence de presse. "Son match face à Lille était son meilleur depuis qu'il est sous mes ordres. Il a apporté une bonne réponse défensive, ce qu'il n'avait pas fait jusque là. A lui de confirmer."