ASSE : un ancien Vert pas tendre avec Puel et les dirigeants
Claude Puel et Bernard CaiazzoCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRITIQUE

ASSE : un ancien Vert pas tendre avec Puel et les dirigeants

Parti l'été dernier pour le Stade Brestois, où il flambe cette saison, Franck Honorat ne regrette pas d'avoir quitté l'ASSE, où il n'était plus heureux.

Auteur de 8 buts et 5 passes décisives depuis le début de la saison, Franck Honorat flambe avec le Stade Brestois. Lui qui n'avait pas été décisif en 2019/20 avec les Verts ne regrette pas du tout d'avoir rejoint la Bretagne à l'intersaison. Dans le dernier numéro d'Onze Mondial, il a justifié son choix de quitter le Forez, plaçant un petit tacle à Claude Puel - même s'il le remercie de l'avoir fait débuter à Nice - ainsi qu'aux dirigeants stéphanois.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"Depuis deux ans, c’est parti un peu en cacahuète"

"C’est Claude Puel qui m’avait fait signer pro, m’avait donné ma chance et je l’en remercie. Il m’a permis de me faire voir, mais vu comment la saison s’est terminée, je suis parti. En interne et niveau football, je n’étais plus heureux, je ne prenais plus de plaisir. Je savais que j’allais avoir moins de temps de jeu, que ce serait plus compliqué pour moi, et vu la tournure que prenaient les choses à Saint-Etienne… On l’a vu depuis deux ans avec ces changements de coach, depuis le départ de Jean-Louis Gasset, c’est parti un peu en cacahuète."

"Personnellement je pense que j’ai fait le bon choix. Ici je suis épanoui, je suis heureux. Je fais la meilleure saison de ma carrière pour le moment. je marque, je fais des passes dé, je prends du plaisir aux entraînements, c’est familial, c’est chaleureux. Tout est réuni pour que je continue à m’épanouir, et à continuer sur ma lancée. Si j’étais resté à Saint-Etienne, je ne pense pas que j’aurais fait une saison comme celle-ci à Brest." Pour rappel, notre correspondant à Saint-Etienne Laurent Hess avait révélé en janvier 2019 qu'Honorat, sollicité par Lorient, alors en L2, avait demandé à quitter l'ASSE pour rejoindre les Merlus. C'était trois mois après ses retrouvailles dans le Forez avec Claude Puel, qu'il avait connu à Nice...