Jérémy Clément
Jérémy ClémentCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CONFIDENCES

Girondins, ASSE : Gasset, les supporters, le maintien… les vérités de Jérémy Clément

Milieu de terrain de l'ASSE de 2011 à 2017, Jérémy Clément est aujourd'hui entraîneur de Bourgoin-Jallieu. Le match contre les Girondins de Bordeaux ne pouvait pas le laisser indifférent.

Au début des années 80, l'AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux jouaient des coudes au sommet du championnat de France. Quarante ans plus tard, c'est dans le ventre mou du classement que les deux clubs amis évoluent. Avec 36 points chacun, ils s'affrontent cet après-midi dans une rencontre permettra au vainqueur de sauver sa peau dans la course au maintien en même temps qu'il enfoncera le perdant. L'ancien milieu de terrain des Verts Jérémy Clément (2011-17), désormais âgé de 36 ans et entraîneur de Bourgoin-Jallieu, a évoqué pour Girondins4ever l'actualité des deux clubs ainsi que Jean-Louis Gasset.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"Fan de Jean-Louis Gasset"

"Je suis fan de Jean-Louis Gasset. On a beau être le meilleur entraineur, ce sont les joueurs qui sont sur le terrain. Il est le chef d’orchestre mais au final, ce sont les joueurs. Après, ce sont les résultats à l’instant T qui font dire que ça ne se passe pas aussi bien que prévu. Mais si Bordeaux avait Zidane, Mourinho, ou Klopp, est-ce que Bordeaux serait premier du championnat ? Je ne suis pas sûr… Ce n’est pas aussi simple. Jean-Louis Gasset fait de son mieux. Il a sa part de réussite ou d’échec par rapport à cette saison, mais ce sont les joueurs, ceux qu’il a à sa disposition… C’est très difficile pour moi d’analyser s’il fait du bon travail ou pas. C’est trop facile de dire par les résultats qu’un entraineur fait du bon boulot, ou pas. Il y a toujours des circonstances atténuantes, des excuses aussi. C’est pour ça que le football reste toujours compliqué à analyser, il faut vraiment prendre des pincettes. Il y a 22 joueurs, des entraineurs, un club… Il y a tellement de choses qui gravitent que pour juger, c’est compliqué."

"Ce qui est chiant à l’heure d’aujourd’hui, c’est l’absence des supporters. On a envie de vibrer avec le public, que ce soit à Saint-Etienne ou à Bordeaux. Pour les joueurs, c’est un moyen de se transcender… Il y a des joueurs qui ont besoin de jouer avec le public, de ressentir ça. Il n’y a plus ce côté extérieur-domicile… Et puis on fait du foot pour jouer devant du monde, c’est aussi ça ! D’entendre des encouragements, des sifflets quand ça ne va pas… C’est ça, le foot ! L'ASSE et les Girondins sont deux clubs qui ne sont pas habitués à regarder dans le rétroviseur. A mon époque, on était toujours un peu en lice avec Bordeaux pour les places européennes… Ils ont quand même encore un petit matelas par rapport à la zone de relégation, mais ce sont deux équipes qui doivent prendre des points sur les matches à venir, c’est important que ces équipes assurent vite leur maintien." 

"Le gagnant aura fait un pas en avant"

"Forcément, ce week-end, le gagnant aura fait un pas en avant. Ce ne sera pas mathématiquement fait, mais il aura fait un pas en avant. Quand je regarde le calendrier de Saint-Etienne, même si ça ne veut rien dire, je me dis que ça va quand même être compliqué… Mais je ne me dis pas que c’est le match de la mort. C’est cependant un match qui peut donner un bon bol d’air à l’équipe qui gagnera. Est-ce que ce sera un match fermé, je ne sais pas… Le football est tellement dur à analyser que si ça se trouve, je vais dire que ce sera un match fermé, et au contraire ce sera un super match (rires). Je vois bien un match nul, de la part de deux équipes qui ont besoin de se rassurer."

Pour résumer

L'ancien milieu de l'ASSE Jérémy Clément a évoqué l'actualité des Verts mais aussi des Girondins de Bordeaux avant leur opposition de cet après-midi.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet