ASSE : le derby, Galtier, Puel... Robert Beric se confie en longueur !
Robert BericCredit Photo - Icon Sport
par La rédaction
ENTRETIEN

ASSE : le derby, Galtier, Puel... Robert Beric se confie en longueur !

Auprès de Poteaux Carrés, Robert Beric est revenu sur son aventure du côté de l'ASSE. De Galtier, à Puel, en évoquant ses souvenirs du derby face à l'OL...

En un peu moins de cinq saisons du côté de l'ASSE, Robert Beric a eu le temps de vivre des bas et des très hauts. Auprès de Poteaux Carrés, le buteur slovène est revenu sur son arrivée chez les Verts : "La raison pour laquelle je suis venu c'est parce que Christophe Galtier m'a appelé et m'a dit qu'il me voulait absolument. Ça a été le petit détail qui a fait basculer la donne et m'a fait venir à Saint-Etienne. C'est toujours bien quand le coach t'appelle, quand il te décrit la manière de jouer, ce qu'il attend de toi. C'est plus facile pour prendre ta décision."

Dans le Forez, l'actuel attaquant de Chicago a disputé plusieurs derbys. Avec à la clef, un de ses pires souvenirs sur les terrains : une rupture des ligaments à un genou après un tacle appuyé de Jordan Ferri. Le joueur formé à l'OL ne s'est jamais excusé auprès de l'intéressé : "Ah oui, rien n'a changé (rires) ! Et je ne pense pas que ça va évoluer désormais ! Dans une situation normale, quand tu blesses un joueur, tu t'excuses mais je ne sais pas, peut-être que la rivalité entre Saint-Etienne et Lyon est si forte qu'il ne se sent pas de s'excuser ... Honnêtement, aujourd'hui, je m'en fiche !" 

Comme une revanche, plusieurs années plus tard, face au rival honni de l'ASSE, Robert Beric inscrira le but de la victoire dans un Chaudron en ébullition : "Ce but... C'est probablement le meilleur moment de ma carrière. Marquer dans le derby à la dernière minute et offrir la victoire aux supporters. L'histoire était parfaite. Mais, à peine une ou deux semaines plus tard, on ne parlait plus la même langue avec le coach. Il n'y avait pas de raison de rester dans ces conditions." 

Effectivement, en janvier 2020, Robert Beric a quitté le Forez pour les États-Unis. Le Slovène ne parlait pas le même langage que Claude Puel : "(il souffle) Oui, on a eu quelques discussions. Mais, c'est tellement difficile de parler avec lui ! Il a une façon si différente de faire les choses à Saint-Etienne. Il a pris tout le club dans ses mains. Il commence son nouveau projet et il m'a dit qu'il ne me voyait pas dedans. Selon lui, je n'étais pas le type d'attaquant qu'il lui fallait. Il voulait un autre genre de buteur. Le problème, c'est qu'il me restait encore 3 ans de contrat. Ça ne valait pas le coup de rester à Saint-Etienne pour m'asseoir sur le banc. Donc, j'ai dû trouver une solution et quitter le club. Je respecte sa décision."

Pour rebondir, Poteaux Carrés a demandé à l'ex-élément du Rapid de Vienne si Jessy Moulin et Monnet-Paquet, des joueurs en contact avec Beric, avaient le même avis sur le boss de l'ASSE. La réponse est énigmatique : "Joker."