ASSE : Caïazzo n'a pas de bonnes nouvelles pour l'avenir et le Mercato
Puel et Caïazzo (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MANQUE À GAGNER

ASSE : Caïazzo n'a pas de bonnes nouvelles pour l'avenir et le Mercato

Le co-président de l’ASSE Bernard Caïazzo ne cache pas son inquiétude sur l’avenir du football français, impacté par la redistribution des droits télé et la nouvelle donne du marché des transferts.

Canal+ devrait donc sauver le football français. Si tous les acteurs ont bien conscience qu’il ne s’agit pas d’une solution miraculeuse eu égard à leurs finances serrées, force est de constater que le chaîne cryptée a le mérite d’alimenter enfin la cagnotte vide des droits télé. Malgré ce deal, l’inquiétude reste de mise pour l’avenir à moyen terme. « C’est tout sauf une victoire. C’est même la bérézina, ne nous le cachons pas, mais au moins on a sauvé notre peau jusqu’à la fin de la saison », souffle le président d’un club de Ligue 1 jouant le maintien dans Le Figaro.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

« Les grands championnats n’ont plus les moyens d’acheter »

Bernard Caïazzo fait partie des plus lucides sur la situation du football français, grevée par le manque de public dans les stades et une incapacité à équilibrer les compter avec un marché tiré vers le bas. « L’absence de public dans les stades constitue un manque à gagner d’un peu moins de 500 millions d’euros, rappelle le co-président de l’ASSE. À l’exception de la Premier League, les grands championnats européens privilégient désormais les prêts ou les échanges de joueurs car ils n’ont plus les moyens d’acheter. »