ASSE : comment les Verts veulent justifier le licenciement de Ruffier
Stéphane RuffierCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MOTIFS

ASSE : comment les Verts veulent justifier le licenciement de Ruffier

Si l'AS Saint-Etienne veut licencier Stéphane Ruffier pour « faute grave » et ne payer aucune indemnité, les Verts veulent justifier leur choix.

Comme révélé par L'Equipe tard hier soir, l'AS Saint-Etienne a saisi la commission juridique de la LFP pour réclamer la « résiliation unilatérale » du contrat de travail de Stéphane Ruffier (34 ans). Une résiliation « pour faute grave » qui permettrait aux Verts de ne pas s'aquitter des six mois de salaire restant au Bayonnais, lequel a refusé de négocier son départ vers d'autres clubs l'été dernier.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

L'ASSE reproche à Ruffier un « acte d'insubordination »

Comme le rapporte L'Equipe, cette démarche fait suite à la deuxième mise à l'écart de Stéphane Ruffier, prononcée le 19 novembre. Le 2 décembre dernier, le gardien aux 383 matches en vert avait également été reçu par Xavier Thuilot pour se voir notifier sa mise à pied et son interdiction de mettre les pieds à l'Etrat jusqu'à nouvel ordre. Une réception faite sous les yeux de Mathieu Debuchy, capitaine de l'ASSE et représentant des joueurs.

Il est reproché à Stéphane Ruffier un « acte d'insubordination ». Le 11 novembre dernier, le Basque aurait quitté l'entraînement géré par André Biancarelli, sans la moindre autorisation et en ayant « une attitude méprisante ». Une faute suffisamment grave aux yeux de ses employeurs pour le sanctionner.