ASSE : Covid, derby, Mercato, dossier Mohamed... Claude Puel fait le point
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

ASSE : Covid, derby, Mercato, dossier Mohamed... Claude Puel fait le point

Touché par la Covid et confiné à son domicile jusqu'à dimanche prochain, Claude Puel a donné une visio-conférence pour faire le point sur la situation à l'ASSE à quelques jours du derby face à l'OL. On y était.

Face à une situation grottesque qu'il doit subir, Claude Puel est revenu sur le Cluster frappant l'AS Saint-Etienne avec 18 cas de Covid-19 déclarés au club (10 joueurs et 8 membres du staff). « A Strasbourg, on devait jouer coûte que coûte pour éviter la défaite sur tapis vert », a déploré le Manager des Verts, déclaré positif le matin du match en Alsace.

S'il s'est réfugié derrière le secret médical pour ne pas dévoiler les noms, Claude Puel a fait savoir que 6 des 10 joueurs touchés ne seront pas disponibles dimanche contre Lyon. « Ils ne seront pas à date pour reprendre l'entraînement collectif » selon les règlements. Quatre éléments, touchés plus tôt dans la semaine dernière, pourraient revenir dans le circuit mais ne sont pas sûrs de pouvoir jouer pour autant. « On gèrera au coup par coup », explique le Castrais, qui ne pourrait récupérer certains que le jour-même du match, avec un déficit physique à gérer.

Avec 14 absents contre Strasbourg, en incluant les blessés, l'ASSE est en ce moment décimé. Obligé de s'en remettre à ses formateurs et à ses jeunes pour tenir le coup. Contre l'OL, les perspectives ne sont pas spécialement réjouissantes concernant le retour des blessés. « Un point doit être fait avec Yvan Neyou. Il progresse dans sa réathlétisation. Il doit passer une échographie de contrôle pour voir où en est sa cicatrisation. Wahbi Khazri a repris la course mais ce sera plus long. On doit aussi faire le point en fin de semaine concernant Aïmen Moueffek qui a pris une béquille et Lucas Gourna qui a été victime d'une alerte », a-t-il expliqué.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« On est dans la compétition, pas dans la mansuétude »

« On a une semaine dingue de préparation du derby », lâche Claude Puel, qui lui-même (« un peu fatigué » mais pas durement touché par le virus) ne pourra pas revenir avant dimanche matin. Pour que le derby soit reporté, il faudrait que, sur le prochain test PCR, cinq nouveaux cas se déclarent ou que l'ASSE ne compte plus aucun gardien disponible. Une situation qui limite donc les chances de report de ce 122e derby face à l'OL.

Claude Puel n'est pas spécialement surpris des mots de Rudi Garcia en conférence de presse, lequel a refusé de parler du Covid frappant les Verts, évoquant simplement un match « entre onze Stéphanois et onze Lyonnais » : « On est dans la compétition, pas dans la mansuétude. On l'a bien vu avec un dirigeant de Strasbourg qui nous a appelé pour nous dire qu'ils seraient vigilants et que le règlement doit s'appliquer au risque d'une défaite sur tapis vert ».

«  A Saint-Etienne, on a poussé le cas extrême. On nous a imposé de jouer avec 14 joueurs en moins, tout le staff absent ainsi que toutes les contraintes liées à la règlementation. Est-ce viable ? Est-ce souhaitable ? Faut-il fermer les yeux ? Il n'y a plus de prévention. L'aspect sanitaire n'est pas du tout considéré. Cela situe l'ubuesque de la situation », déplore-t-il, refusant de se chercher des excuses : « Malgré tout, il n'est pas question de larmoyer. On dénonce les faits. Sur le terrain, on ne calcule pas. Les joueurs donnent tout », a poursuivi Claude Puel, saluant la prestation solide bien que pas récompensée au niveau comptable de sa jeune équipe.

« La normalité s'est instaurée entre l'ASSE et Zamalek »

Concernant le Mercato, le flou autour de cette fameuse liste de 30 joueurs - que les clubs doivent désormais donner à la LFP - complique la donne. Claude Puel lui-même reconnaît que cette règle Covid complique un éventuel recrutement : « Pour faire rentrer un nouveau joueur, il faut sortir un autre de la liste. Les textes sont assez flous. Est-ce qu'il faut attendre une blessure pour faire sortir un élément si personne ne nous a quitté au Mercato et qu'on doit faire l'échange ? On va à la pêche aux infos pour comprendre au quotidien ce qu'il en est... »

Peut-on imaginer des renforts imminents à l'ASSE ? « C'est toujours pareil. Il faut mettre en corrélation la volonté de recruter et les possibilités de recruter. Nous verrons ce qu'il est possible de faire ou non. On se veut actif mais ça va dépendre des données économiques et de l'apport du joueur à l'effectif. En ce moment, on fait avec nos forces vives. Le plus important dans un premier temps est de récupérer un effectif sain et apte physiquement ».

Enfin, Claude Puel a été lancé sur le dossier Mostafa Mohamed (Zamalek) et la sortie médiatique de Roland Romeyer qui a beaucoup fait parler : «  Le président Romeyer a voulu stigmatiser les différents intervenants qui n'avaient pas lieu de se manifester autour du dossier. Ils n'étaient présents dans aucun des deux clubs et avaient une volonté de pourrir la situation. Ses mots ont été mal interprétés. Depuis une normalité s'est instaurée entre les deux clubs. C'est tout ce que je veux dire sur le dossier... »