Gérard Lopez (Girondins)
Gérard Lopez (Girondins)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SABOTAGE

ASSE, Girondins : Bordeaux vers un dépôt de bilan, les Verts impactés au Mercato ?

Alors que la situation financière et administrative des Girondins de Bordeaux est des plus alarmantes, l’éventualité d’un dépôt de bilan ne serait plus écartée. L’ASSE pourrait être impactée.

Zapping But! Football Club ASSE : descente, coup de balai, les fausses bonnes idées qui circulent

Où s’arrêtera la chute des Girondins de Bordeaux ? Après avoir été relégués sportivement en L2 , ils se retrouvent ce matin en National 1 après la décision hier de la DNCG de les rétrograder faute d’avoir fourni les garanties financières demandées. La direction bordelaise va évidemment faire appel devant la Fédération. Il sera étudié dans la première quinzaine de juillet afin de pouvoir mettre en conformité les calendriers des différents championnats avec les décisions prises.

Si la FFF devait confirmer la relégation en N1 de Bordeaux, L’Équipe explique qu’il devrait déposer le bilan, puisqu’à ce niveau les droits télé ne sont que de 2 M€ environ, l’argent de la société commerciale (16,5 M€ en deux fois) s’envolera et il sera contraint de « brader » ses joueurs. Gérard Lopez ne semblait pas surpris par cette décision de la DNCG. L’avait-il anticipée afin de pousser ses créanciers à remettre la main à la poche pour éviter de tout perdre ?

Bordeaux sabote le Mercato

C’est un peu le message que faisait passer hier soir son entourage : « Le signal de la DNCG, c’est qu’il faut trouver un accord, et elle le fait savoir de manière violente. Là, on ne peut plus jouer au chat et à la souris. C’est très binaire. Soit on trouve un accord, soit on n’en trouve pas. On est dos au mur, confie-t-on au club. Ce qui est bien, par rapport à cette décision très dure, c’est qu’elle force la main aux prêteurs et au club pour trouver un meilleur accord. C’est ça ou rien pour personne. On va être obligés de s’écouter les uns les autres. En aucun cas, je pense que les créanciers aient envie de tout perdre. »

En parallèle, la stratégie du FCGB au mercato découle directement de ses difficultés financières. Et l’ASSE, lancée sur une même piste nommée Jimmy Giraudon, payerait le prix d’une manœuvre peu fair-play de Lopez. « Depuis maintenant 15 jours, le board bordelais contacte des joueurs, propose des contrats tout en sachant qu’il pourra pas tenir ses engagements (sur le plan contractuel). Le but est d’empêcher certains clubs concurrents de faire les joueurs », fait savoir l’insider Mohamed Toubache-Ter sur Twitter. Vivement que toute cette affaire se termine, pour tout le monde.

Pour résumer

Alors que la situation financière et administrative des Girondins de Bordeaux est des plus alarmantes, l’éventualité d’un dépôt de bilan ne serait plus écartée. L’ASSE pourrait être impactée au niveau de son mercato estival.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.